Fermer
Google

Google veut que ses livraisons pas drones soit opérationnelles d’ici 2017

Google a mis à l’essai la livraison par des drones pendant un certain temps, dévoilant officiellement son Project Wing en août 2014.

Comme Amazon, UPS, La Poste, et bien d’autres, Google cherche à construire une flotte de drones capables de livrer des marchandises – à la fois aux États-Unis et à l’étranger. Une grande partie des tests menés par ces entreprises ont été réalisés en dehors du pays, notamment en Australie, puisque les organismes de réglementation ont été un peu lent à la rédaction de la loi sur les drones commerciaux.

Mais, il semble que Google s’est fixé une date de lancement provisoire pour son projet Wing en 2017. La BBC rapporte que le chef de projet, David Vos, a fait cette annonce lors d’une récente convention sur le contrôle de la circulation aérienne à Washington. “Notre objectif est d’avoir en place des affaires commerciales en 2017”, a-t-il dit.

Voici la dernière vidéo quant à la livraison par les drones de Google:

 

Une descente en rappel pour les charges

Les drones peuvent apparemment voyager sur 8 kilomètres en 5 minutes. Aux États-Unis, la Federal Aviation Administration, qui est l’agence gouvernementale chargée des règlementations et des contrôles concernant l’aviation civile, a distribué de plus en plus d’exemptions pour le fonctionnement des drones commerciales – y compris à Amazon et Google.

Google veut que ses livraisons pas drones soit opérationnelles d'ici 2017

Le projet Wing se démarque de la concurrence de par ses drones. Les modèles présentés utilisent une conception semblable à un avion, à contrario des conceptions plus banales où le drone ressemble davantage à un “hélicoptère”. Une autre différence à noter est que les drones du projet Wing font tomber la charge par un cordon sur le sol, comme un commando en rappel descendant d’un hélicoptère.

Cette caractéristique semble être associée à la sécurité, puisque faire poser un drone au sol pour livrer des marchandises pourrait blesser un individu du fait des hélices qui maintiennent le drone en altitude. Google a également exprimé son intérêt dans l’utilisation de ses drones pour les services d’urgence, en apportant des fournitures dans le cas d’une urgence médicale dans des zones inaccessibles autrement que par drone.

Mots-clé : drones
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.