close
Smartphones

Apple lance l’iPhone 6s et l’iPhone 6s Plus avec des écrans “3D Touch”

Une autre année, un autre smartphone d’Apple … ou deux. Cette année, la société met à niveau ses smartphones phares avec de nouveaux processeurs, davantage de mémoire vive (RAM), et un support pour le degré de pression que vous exercez sur l’écran, aussi connu comme “Force Touch”, même si Apple l’appelle maintenant “3D Touch”.

Mais, il y a une chose qu’Apple n’a pas vraiment mise à jour : la conception. Les nouveaux smartphones ressemblent aux modèles de l’an dernier. De plus, ils conservent les prix affichés l’année dernière. Autrement dit, l’iPhone 6S sera disponible le 25 septembre à partir de 749 euros, tandis que l’iPhone 6s Plus sera vendu à partir de 859 euros.

Cela signifie que les nouveaux iPhone arriveront en deux tailles : l’iPhone 6s qui dispose d’un écran 4.7 pouces, et l’iPhone 6s Plus qui dispose d’un écran de 5.5 pouces. Néanmoins, bien que l’aspect ne change pas entre leurs prédécesseurs, il y a quelques subtiles différences de conception. En plus de l’argent, le gris sidéral et l’or, vous pouvez maintenant acheter un iPhone en coloris “or rose”. Il s’agit d’un coloris qui a fait ses preuves avec l’Apple Watch, et qui pourrait être apprécié par un grand nombre de consommateurs. De plus, le boîtier de l’iPhone 6s est fabriqué dans le même aluminium 7000 Series que celui utilisé dans l’aérospatiale, rendant ce dernier plus résistant, et le nouveau verre de protection de l’iPhone 6s résulte d’un procédé de double échange d’ions, qui le rend plus solide à l’échelle moléculaire et en fait un verre extrêmement résistant.

Du nouveau pour la photo

Les deux nouveaux modèles embarquent la nouvelle puce Apple A9, une nouvelle caméra arrière de 12 mégapixels avec un support pour l’enregistrement vidéo 4K, et une caméra frontale de 5 mégapixels est incrustée au-dessus de l’écran, dotée d’une nouvelle fonctionnalité nommée “Retina Flash”. L’idée, plutôt que d’embarquer un flash LED traditionnel, est d’utiliser l’écran comme flash. Ainsi, le “Retina Flash” repose sur une puce qui génère un flash de l’écran trois fois plus puissant.

Apple précise que la nouvelle puce A9 offre une augmentation de performances du processeur de 70%, et la puce graphique est 90% plus rapide que celle utilisée dans l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus. Autrement dit, les nouveaux smartphones devraient être plus rapides.

La technologie 3D Touch révolutionne le multi-touch ?

Mais, c’est bien l’écran “3D Touch” qui va changer la façon dont les gens utilisent leurs iPhone. En plus des gestes du multi-touch traditionnels comme toucher, balayer et pincer, vous pouvez maintenant interagir avec votre smartphone qui, pour la première fois, détecte le degré de pression que vous exercez sur l’écran. De plus, quand vous utilisez 3D Touch, votre iPhone vous répond par de légères pulsations.

Apple a également remanié iOS pour inclure de nouvelles fonctionnalités capables de réagir à cette nouvelle gestuelle. Par exemple, vous pouvez appuyer sur l’écran d’accueil pour afficher un menu “Pop” des raccourcis vers les fonctionnalités associées à l’icône de l’application. Ou, vous pouvez obtenir un aperçu de contenus tels que des e-mails en utilisant “Peek” d’une légère pression, ou d’appuyer sur l’icône de l’appareil photo pour prendre un selfie avec la caméra frontale.

La technologie va être ancrée dans le système d’exploitation, vous permettant de faire des choses comme cliquez sur un lien dans le navigateur Safari pour ouvrir une nouvelle page Web, ou si vous recevez un lien vers un site web, d’utiliser Peek pour y jeter un œil sans quitter l’écran sur lequel vous êtes. Il pourrait également ouvrir la porte à de nouveaux types d’applications tierces qui réagissent à différents niveaux de pression tactile.

Allez-vous craquer pour ce nouveau modèle ?

Tags : AppleiPhone 6SiPhone 6S Plus
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.