Fermer
Périphériques

Un nouveau PC sur clé : le Pipo X1

Ces derniers mois, de nombreux constructeurs se sont jetés à corps perdu dans un secteur de plus en plus en vogue : les PC sous la forme d’une clé (PC Stick). En effet, grâce à des composants plus petits et une popularité des moniteurs et autres écrans ayant les ports d’entrée appropriés, une foule de fabricants ont annoncé des dispositifs qui abritent un PC complet dans une coque qui fait davantage penser à une clé USB qu’un véritable PC.

Aujourd’hui, une entreprise d’électronique basée à Shenzhen, nommée Pipo, est arrivée sur le secteur en annonçant les spécifications de son nouveau PC sur clé, le X1. Dévoilé au Computex le mois dernier, l’appareil est globalement similaire à l’Intel Compute Stick. Bien qu’étonnant, ce n’est pas vraiment une surprise puisque Intel a construit son Compute Stick comme une référence que d’autres fabricants peuvent utiliser pour s’en inspirer.

Le X1 utilisera un processeur Intel Atom Z3735F, disposera de 2 Go de mémoire vive et de 32 ​​Go de stockage interne. Il dispose également d’un lecteur de carte micro-SD et un port USB. Le petit ordinateur prend en charge la connectivité Wi-fi 802.11n et Bluetooth. Il a un petit avantage sur le Compute Stick grâce à un port micro-USB supplémentaire, ce qui fournira aux utilisateurs plus d’options quant à la façon dont ils connectent les périphériques externes à l’appareil, comme une souris et un clavier.

Un nouveau PC sur clé : le Pipo X1

Pipo cherche à offrir un support à la fois pour Android et Windows. Une variante en double boot est également dans les œuvres, mais à l’heure actuelle il n’y a aucune information quant à savoir si ce sera une version distincte, ou une version haut de gamme du X1 standard.

Pipo X1

Une date de sortie pour le Pipo X1 n’a pas été annoncée à ce jour.

Mots-clé : PC StickPipo X1
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.