close
Tests

Test ASUS ZenFone 2 : du bon pour du milieu de gamme

La plupart des gens connaissent ASUS par ses ordinateurs portables, mais également ses quelques tablettes. Mais, elle vend aussi beaucoup de smartphones – en fait, 10 millions à ce jour.

Sa gamme de smartphones ZenFone promet des performances et des caractéristiques décentes, à un prix abordable. Et, le ZenFone 2 est la dernière addition de cette gamme. Il apporte quelques caractéristiques assez impressionnantes sur la table, pour un prix extrêmement raisonnable de 300 euros.

Mais à côté des populaires smartphones du fait d’une approche similaire, comme le OnePlus 2 récemment annoncé, est-ce que ce ZenFone 2 a suffisamment de fonctionnalités pour justifier un second achat pour 2015 ?

ASUS ZenFone 2 : le “test” vidéo

ASUS ZenFone 2 : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du ASUS ZenFone 2 :

  • Dimensions : 152.5 x 77.2 x 3.9 ~ 10.9 mm
  • Poids : 170 grammes
  • Système d’exploitation : Android 5.0 (Lollipop) et ZenUI
  • Processeur : Intel Atom Z3580 cadencé à 2.3 GHz
  • Mémoire : 4 Go
  • Stockage : 32 Go + micro-SD jusqu’à 64 Go (théoriques)
  • Écran : IPS de 5.5 pouces avec une résolution Full HD (1 920 x 1 080 pixels), Gorilla Glass 3
  • Caméra : 13 mégapixels, autofocus, PixelMaster
  • Caméra frontale : 5 mégapixels, Fix Focus, Wide View, PixelMaster
  • Connectivité : Wi-fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth V4.0, NFC, deux emplacements carte micro SIM (4G et 2G)
  • Batterie : 3 000 mAh

Note : Vous pouvez découvrir davantage de photos depuis la galerie Google+

ASUS ZenFone 2 : matériel puissant, conception décente

Test ASUS ZenFone 2 : boîte

À 300 euros, vous ne pouvez pas vous attendre à une conception extraordinaire pour ce ZenFone 2. Mais, ASUS n’a pas fait dans la médiocrité, puisque le constructeur a présenté un modèle que l’on peut qualifier de très bon. Le smartphone a un look relativement simple, avec néanmoins des boutons de volume incrustés à l’arrière, offrant une certaine personnalité au dispositif – semblable à ce que LG fait dans sa gamme de smartphones haut de gamme.

Test ASUS ZenFone 2 : vue de dos

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant du bouton d’alimentation, qui est malencontreusement incrusté sur la tranche supérieure du smartphone, avec le sentiment d’avoir été l’élément à placer par défaut. Inutile de dire qu’il faudra faire un peu de gymnastique pour l’atteindre – surtout si vous avez une petite main.

Test ASUS ZenFone 2 : tranche supérieure

Un smartphone de 5.5 pouces ne sera jamais facile à saisir dans une main, mais le ZenFone 2 paraît grand, même dans cette catégorie de taille. Si seulement ASUS avait réduit un peu les bords du smartphone, nous pourrions avoir quelque chose de semblable au LG G3 et son successeur, le LG G4 , en termes d’ergonomie. Heureusement, l’effet brossé adhérent de la coque arrière facilite sa prise en main, et surtout évite que ce dernier vienne glisser des mains.

Test ASUS ZenFone 2 : en main

L’écran LCD et sa résolution de 1080p, soit 1 920 x 1 080 pixels, impressionne vraiment. S’il ne va pas livrer des couleurs aussi punchy que vous avez vu sur les puissants écrans OLED sur la gamme de smartphones Galaxy S de Samsung, l’écran du ZenFone 2 est loin d’être mauvais à ce prix. Avec sa dalle IPS, il offre de larges angles de vision. Néanmoins, j’aurais aimé qu’il soit un peu plus lumineux.

Test ASUS ZenFone 2 : écran

Le modèle testé est alimenté par un processeur quadricoeur cadencé à 2.3 GHz, la puce Intel Atom Z3580, et un GPU PowerVR G6430, avec 4 Go de mémoire vive. ASUS fait aussi un modèle moins cher (200 euros) qui diminue la mémoire vive de moitié, et diminue la vitesse d’horloge à 1.8 GHz. Je ne peux pas parler pour celui-là, mais le modèle haut de gamme que j’ai en main est extrêmement puissant. En passant par les menus, vous pouvez ouvrir de multiples applications, et jouer à des jeux sans que le smartphone ne montre pas un signe de faiblesse et de ralentissement. Il devient assez chaud sous l’utilisation forcée, mais vous n’aurez pas besoin d’un gant de cuisine pour y faire face.

Test ASUS ZenFone 2 : vue inférieure

Test ASUS ZenFone 2 : vue de gauche

Test ASUS ZenFone 2 : vue de droite

ASUS ZenFone 2 : une surcouche logicielle, mais très légère

Même si le ZenFone 2 tourne sous Android 5.0 Lollipop, il a la surcouche ZenUI de ASUS en sus. Cette interface favorise les couleurs et les ombres, ce qui est une bonne décision pour respecter les directives imposées par Google concernant le Material Design.

Mais cela ne le dispense pas de bloatwares. Le ZenFone 2 est livré avec les services de base, tels qu’une lampe de poche, un miroir, et un assistant de configuration, qui sont disponibles à l’aide des propres applications de la firme. Cependant, les applications les plus contraignantes et les plus surprenantes restent l’antivirus préinstallé, ou encore Clean Doctorat, qui sont censées offrir au ZenFone 2 une sécurité accrue en étant écartée des menaces. Heureusement, la plupart de celles-ci peuvent être désinstallées, et pour celles qui ne sont pas supprimables, vous pouvez toujours les désactiver.

Test ASUS ZenFone 2 : Android 5.0 Lollipop

Test ASUS ZenFone 2 : ZenUI

Test ASUS ZenFone 2 : ZenUI

ASUS ZenFone 2 : un bon appareil photo et une bonne autonomie

Un domaine où le prix du ZenFone 2 reflète la construction concerne l’appareil photo. À l’inverse des modèles hauts de gamme dont le capteur comprend la stabilisation d’image optique, le focus laser, ou la détection de phase, vous ne trouverez rien dans le modèle d’ASUS que les puissants smartphones Android peuvent avoir dans ce secteur.

Pourtant, dans la partie photo il s’en sort de façon remarquable, en particulier avec un éclairage abondant. Les détails étaient relativement nets et précis, et les couleurs comme le violet de la fleur ont été capturés avec précision. Cependant, dès lors que le smartphone est utilisé en intérieur, et que l’exposition est moins bonne, on peut remarquer une baisse notable de la qualité, avec un bruit numérique qui fait son apparition.

Test ASUS ZenFone 2 : capteur photo arrière

Les modes de faible luminosité et de nuit hautement vantée d’ASUS font le travail, produisant des photos légèrement meilleures lorsque l’éclairage est faible. Cependant, vous aurez besoin d’une main très ferme pour prendre quoi que ce soit à proximité et avoir une image “acceptable”. La plupart des clichés que je prenais avec le mode de faible luminosité ont fini par être flous.

Test ASUS ZenFone 2 : cliché 1

Test ASUS ZenFone 2 : cliché 2

Test ASUS ZenFone 2 : cliché 3

Test ASUS ZenFone 2 : cliché 4

En revanche, la vidéo m’a agréablement surpris, bien que le manque de stabilisation physique a clairement fait défaut dans la qualité globale des prises de vue. Les paramètres peuvent également être source de confusion pour tous ceux qui les découvrent. Par exemple, quelle est la différence entre “performance” et “qualité” ?

La batterie du ASUS ZenFone 2 d’une capacité de 3 000 mAh a permis de maintenir allumé le smartphone toute la journée, mais tout juste. Avec plusieurs comptes de messagerie configurés, mes applications sociales installées, et plusieurs textos et appels téléphoniques, je finis généralement ma journée avec une autonomie à 15 – 20%.

Pour moi, c’est déjà un très bon point, mais je mentirais si je disais que je m’attendais à un peu plus, étant donné la grande capacité de la batterie.

Test ASUS ZenFone 2 : batterie

ASUS ZenFone 2 : une aubaine fantastique

Il n’a peut-être pas le look premium des smartphones hauts de gamme, il peut être légèrement difficile de le manier, et la caméra n’équivaut pas à celle d’un iPhone 6s, mais ces aspects négatifs commencent à être désuets lorsque l’on regarde le prix du ZenFone 2. Ainsi, si vous optez pour la variante la moins chère, vous pourriez déjà être totalement comblé.

La principale menace pour le ZenFone 2 est le OnePlus One. Il a des performances quasi similaires, mais il arrive avec une version stock d’Android, qui fera de l’oeil à tous ceux qui pestent contre les bloatwares entassés sur le ZenFone 2. Dans le même temps, il est de 50 euros plus chers, avec lesquels vous pourriez facilement acheter une carte micro-SD de 64 Go pour la loger dans le ZenFone 2.

Test ASUS ZenFone 2

En fin de compte, le prix de 300 euros pour le ASUS ZenFone 2 permet de faire une affaire fantastique, et je le recommande à tous ceux qui recherchent un smartphone desimlocké et qui a du punch.

Tags : AndroidASUSZenFone 2
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.