fermer
OS

Qu’est-ce que Android Pay, et comment il va fonctionner ?

Lors de la Google I/O 2015, le géant de la recherche a annoncé un nouveau système de paiement qui interagira avec les appareils mobiles des utilisateurs. À l’aide d’Android Pay, il sera possible d’acheter des biens à la fois en ligne et en personne en ayant simplement votre appareil Android à proximité.

Au cours d’une discussion lors de la conférence réservée aux développeurs, Google nous a également présenté un projet en cours de développement : Hands Free Android Pay.

L’application Android Pay permettra aux utilisateurs d’enregistrer un compte bancaire et une carte de crédit, soit manuellement ou en utilisant l’appareil photo pour scanner une carte. Les informations sont stockées en toute sécurité, exigeant un mot de passe pour y accéder. Lorsque Android M arrivera sur le marché, le déverrouillage par des empreintes digitales sur des appareils disposant d’un tel capteur sera disponible.

Une fois mis en place, les utilisateurs seront en mesure d’utiliser leur appareil Android pour payer des biens chez les boutiques participantes. Tout ce que vous avez à faire est de tenir votre smartphone à proximité du terminal de paiement pour lancer le processus d’autorisation. Pas besoin d’ouvrir l’application.

Qu'est-ce que Android Pay, et comment il va fonctionner ?

Les cartes de fidélité seront également prises en charge dans l’application Android Pay. Les utilisateurs peuvent entrer leurs informations de carte de fidélité dans l’application. Ensuite, chaque fois que vous l’utilisez, l’application se mettra automatiquement à jour lorsque vous tiendrez votre appareil près de la borne de paiement.

Google a démontré Android Pay en exhibant le lancement d’un nouveau programme de récompenses avec Coca-Cola nommé MyCoke. Lorsque vous achetez un soda dans l’un des distributeurs automatiques compatibles, vous pouvez utiliser votre smartphone pour effectivement payer la boisson, mais également recevoir des points.

Android Pay sera également compatible avec les applications bancaires. Lorsque vous vous connectez à l’application de votre banque, il y aura un nouveau bouton en bas de l’écran. Appuyez sur “Ajouter à Android Pay ?” pour automatiquement stocker les informations de votre compte dans l’application de paiement (bien sûr, vous devrez entrer votre mot de passe).

Android Pay ne va pas seulement être disponible pour une utilisation en boutique. Il fonctionnera également au sein des applications commerciales compatibles. Lorsque vous êtes prêt à payer pour quelque chose dans une application compatible, appuyez sur le bouton “Payer avec Android”. Vous pouvez également sélectionner une autre carte que celle par défaut si vous stockez plusieurs cartes bancaires de crédit au sein de l’application Android Pay.

Je sais ce que vous pensez. Qu’est-il arrivé de Google Wallet ? Je pensais la même chose. Heureusement, Google a répondu à cette interrogation. Une fois que les applications Apple Pay arriveront sur le marché, Google Wallet sera mis à jour pour exclusivement fonctionner comme une application de paiement pour envoyer et recevoir de l’argent à titre personnel. Toutes les autres fonctionnalités vont migrer vers Android Pay. L’avenir est Hands Free.

Selon Google, Hands Free signifie que les utilisateurs vont pouvoir entrer dans une boutique, saisir leurs biens, et tout simplement dire : “Je voudrais payer avec Android”. Évidemment, il s’agit encore d’un concept, mais l’idée est que l’ordinateur de la caisse soit en mesure d’identifier un client à proximité et accéder aux informations de paiement. La technologie sera très certainement proche du NFC.

Android Pay sera disponible avec la sortie d’Android M au troisième trimestre de l’année 2015. Hands Free est prévu d’être lancé comme un projet pilote avec certaines boutiques à San Francisco plus tard cette année. Rien n’a été mentionné pour une expansion sur d’autres continents.

Tags : Android MAndroid PayGoogle
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.