Fermer
Smartwatches

La smartwatch Moto 360 est enfin là au prix de 249 euros

Si la Moto 360 a été dévoilée il y a déjà de nombreuses semaines, elle a sans doute été l’une des smartwatches Android Wear les plus attendues, en partie à cause de son attrayant cadran rond. La smartwatch Moto 360 vient finalement de faire son apparition dans les diverses boutiques partenaires de Motorola. Parmi les petits détails, on retrouve un moniteur de fréquence cardiaque, une montre disponible en deux finitions, l’une en métal noir et l’autre en métal gris, avec une disponibilité dès aujourd’hui dans les réseaux de distribution Bouygues Telecom, Orange, Lick, FNAC et Amazon (et de nombreux autres à venir) au prix de 249 euros.

Deux nouveaux bracelets métalliques seront disponibles “plus tard cet automne”, passant le prix de la montre connectée à 299 euros, alors que des bracelets métalliques de rechange seront en vente au prix de 79 euros dès lors qu’ils seront disponibles. Dans le même temps, les bracelets en cuir seront également mis en vente comme accessoires officiels par Motorola pour 29 euros chacun.

Nous savions déjà beaucoup de choses sur la moto 360, mais pour récapituler la montre Android Wear, elle dispose d’un écran rond (avec une occlusion au fond pour les capteurs) et est fabriquée en acier inoxydable. Elle comprend un podomètre, et pèse 48,76 grammes, ce qui est moins que la G Watch de LG ou encore la Gear Live de Samsung. Elle dispose également d’une recharge sans fil, une autre fonctionnalité unique dans le monde très récent des smartwatches. Les matériaux de qualité et la recharge sans fil, en plus de sa conception, devraient être, ce que Motorola espère tout du moins, les incitateurs pour que les potentiels acheteurs déboursent un supplément de 20 à 50 euros par rapport à la concurrence.

Les spécifications techniques pour la Moto 360 incluent un écran de 1,56 pouces offrant une résolution de 320 × 290 pixels, soit une bonne densité de pixels de 205 ppi, et elle a un cadran de 46 mm de diamètre. La batterie de 320 mAh vous permet de garder la montre alimentée pendant une journée, et le processeur TI OMAP 3 devrait vous donner tout le punch dont vous avez besoin. 4 Go de stockage interne sont disponibles, et 512 Mo de mémoire vive viennent combler les spécifications.

Comme tous les appareils Android Wear, la montre permet de répondre instantanément à vos requêtes avoir mentionné le mot magique “Ok Google”, et permet de suivre toute votre activité physique. Elle est compatible avec n’importe quel smartphone ou tablette Android fonctionnant sous Android 4.3 ou supérieur, et elle est résistante à l’eau et à la poussière comme en atteste son indice de protection IP67. Autrement dit, elle est en capacité d’éviter les éclaboussures, ne craint pas la pluie, et la submersion jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes. Elle dispose d’un verre Gorilla Glass, et Horween produit les lanières en cuir.

Motorola apporte Motorola Connect dans le but de personnaliser l’expérience et de différencier sa smartwatch avec la multitude de dispositifs portables actuellement sur le marché. Cette application compagnon pour votre smartphone vous permet de spécifier votre taille, votre poids et votre âge, dans le but d’améliorer le suivi de l’activité. De plus, elle permet de personnaliser le cadran de la montre (changer les couleurs et le choix de police), et fournit une géolocalisation “limitée” pour les appareils perdus (ça va vous montrer votre dernière position enregistrée sur la smartwatch, plutôt que des mises à jour en live, car elle ne possède pas sa propre puce GPS).

Alors que les smartwatch n’arrivent pas encore à convaincre tout le monde, la conception de Motorola va peut-être convaincre le fan inconditionnel de montre traditionnelle.

Mots-clé : Android WearMoto 360Motorola
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.