Fermer
Google

Google lance un SDK Preview pour sa plateforme Google Fit

Google a annoncé Google Fit, une plateforme de développement pour les applications de remise en forme, lors de la Google I/O plus tôt cette année. Mais alors que jusqu’ici nous avons seulement eu une présentation de cette dernière, aujourd’hui la firme de Mountain View vient d’annoncer la disponibilité d’un SDK Preview.

Grâce à cette annonce, les développeurs peuvent commencer à créer toutes sortes d’applications sympas pour aider les gens à améliorer leur santé par l’intermédiaire de dispositifs Android, ainsi que des dispositifs portables, des moniteurs de fréquence cardiaque ou encore des balances connectées. Google Fit offre aux développeurs un ensemble d’API pour créer diverses applications, et aux constructeurs un moyen de stocker les données sur les dispositifs.

Actuellement, le SDK permet aux développeurs d’accéder à trois APIs. Les développeurs seront en mesure d’utiliser les données brutes du capteur à partir d’applications et de périphériques connectés par l’API Sensors. Grâce à l’utilisation de cette API, une application pourrait, par exemple, enregistrer les données provenant d’un moniteur de fréquence cardiaque, et ainsi récupérer ses données toutes les cinq secondes de sorte qu’elle serait en capacité d’afficher cette information et faire des commentaires à un coureur.

Google lance un SDK Preview pour sa plateforme Google Fit

L’API Record est un peu similaire, mais au lieu d’offrir un accès direct aux données, elle permet aux applications de s’enregistrer afin que celles-ci puissent collecter les données synchronisées sur le cloud. L’API Sensors ne peut pas stocker ces données automatiquement, donc vous aurez besoin de l’API Record si vous souhaitez utiliser l’une de ces données plus tard. Google affirme qu’une application peut stocker la géolocalisation d’un utilisateur lors d’une course, permettant ainsi de montrer une carte à l’aide de ses données après qu’une course soit terminée. À l’heure actuelle, le backend sur le cloud n’est pas réellement disponible, mais Google indique que celui-ci arrivera “bientôt”.

Avec l’aide de l’API History, les développeurs peuvent également avoir accès à l’historique des données d’un utilisateur, et ainsi utiliser ces dernières dans leurs propres applications. Cela va permettre aux développeurs d’importer des données de lots à monter, et ainsi afficher les informations qui ont été enregistrées en utilisant d’autres applications.

Pour utiliser la nouvelle preview du SDK, vous aurez besoin de télécharger la version mise à jour de Google Play Services, qui comprend les API Google Fit pour Android.

Pour commencer, les développeurs devront installer une version spéciale de Android L Developer Preview soit sur ​​un smartphone Nexus 5 ou une tablette Nexus 7 Wi-fi de deuxième génération. Google a toujours dit qu’il veut créer un écosystème ouvert autour de la plateforme Fit, et bien qu’à l’heure actuelle le SDK ne fonctionne que pour un nombre limité d’appareils, l’idée générale est de permettre aux applications de fitness de fonctionner avec des données à partir de presque n’importe quel dispositif portable ou capteur.

Mots-clé : Google FitSDK
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.