close
Smartwatches

Samsung Gear Live et LG G Watch : un désossage en règle par iFixit

Maintenant que les premières smartwatches proposant l’intégration de Android Wear sont commercialisées, les gens de chez iFixit ont décidé de les désosser et voir s’ils pouvaient en apprendre davantage sur le matériel derrière ces montres.

Il s’avère que la Samsung Gear Live et la LG G Watch sont plus faciles à démonter et à réparer qu’un smartphone traditionnel, leur donnant une note de réparabilité élevée, suggérant une certaine facilité de démontage et laissant supposer que nous avons à faire à des composants remplaçables, y compris les bracelets et les batteries.

Fait intéressant, tandis que la Samsung Gear Live sous Android Wear semble quasi identique à la smartwatch Gear 2 sous Tizen, au moins jusqu’à ce que vous allumez l’écran, iFixit a démonté entièrement les deux montres connectées de Samsung, et il s’avère que si certains des composants internes comme les 512 Mo de mémoire vive sont les mêmes, d’autres composants, tels que les capteurs, le microcontrôleur et le processeur sont légèrement différents.

Démontage par iFixit de la LG G Watch

Alors que la G Watch de LG a des spécifications similaires à la Gear Live, notamment les 512 Mo de mémoire vive, et les 4 Go de mémoire flash assurant le stockage interne, les deux appareils diffères notamment en ce qui concerne l’écran, la RAM, et la Gear Live a un accéléromètre 9 axes et un gyroscope alors que la G Watch a un capteur de mouvement sur 6 axes.

Démontage par iFixit de la Samsung Gear Live

En d’autres termes, alors que Google peut être exigeant sur le fait que les fabricants d’appareils Android Wear doivent s’assurer que le système d’exploitation embarqué ressemble et fonctionne de la même manière dans les différentes montres des différents constructeurs, il semble que ces derniers ont une totale liberté dans le choix du matériel qu’ils vont utiliser.

En revanche, les deux montres ont le même processeur quadricoeurs Snpadragon 400 cadencé à 1.2 GHz (APQ8026). Avec un score de réparabilité de 8 sur 10 pour la Gear Live, et de 9 sur 10 pour la G Watch, inutile de dire que vous pouvez mettre les mains dans le cambouis sans risque.

Tags : G WatchGear LiveiFixit
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.