Fermer
Tablettes

Surface Pro 3 : la tablette de Microsoft impossible à réparer

La Surface Pro 3 de Microsoft a obtenu un mauvais 1 sur 10 sur l’échelle de réparabilité établie par iFixit, suggérant ainsi que seuls les propriétaires les plus aguerris ne seront même pas en mesure d’ouvrir la tablette, et ce en raison d’un écran difficile à retirer sans le casser.

La dernière tablette hybride de l’entreprise a suivi les traces de ses prédécesseurs en marquant le deuxième score le plus bas sur l’échelle de iFixit, un score qui est principalement dû à la nature délicate de l’appareil et la quantité d’adhésif utilisé.

iFixit s’est mis au travail sur l’appareil, et il est clair dès le départ que la Surface Pro 3 n’est pas si docile dès lors que l’on souhaite voir ce qui se cache sous ses entrailles. Malgré toutes les précautions prises par l’équipe afin de décoller la dalle en verre à l’aide de plusieurs médiators un coussin chauffant pour faire fondre la colle, le résultat a été un écran fissuré jusqu’à quasiment la moitié.

Surface Pro 3 : l'écran casse dès que l'on veut ouvrir la tablette

Microsoft a rendu le verre plus mince sur la nouvelle tablette et même si cela signifie qu’il est à la fois mince et plus léger, cela le rend aussi beaucoup moins robuste et conduit Gwendolyn de iFixit à recommander l’achat d’un étui de protection le plus tôt possible.

Une fois à l’intérieur de la Surface Pro 3 l’équipe de iFixit a trouvé sa prochaine difficulté dans la forme d’un adhésif qui fait qu’il est très difficile de retirer la batterie en une seule pièce.

Surface Pro 3 : un adhésif très puissant

Le démontage suivant montre le ventilateur impliqué dans le refroidissement, qui est plus proche de ce qui vient à l’intérieur d’un ordinateur portable. Un point de vue partagé par iFixit suggérant que le ventilateur est un composant à part entière d’un ordinateur portable par rapport à ses récents démontages de tablettes.

Surface Pro 3 : un ventilo d'ordinateur portable

Un point positif que iFixit a signalé, c’est que le SSD peut être facilement remplacé, bien que les propriétaires risquent de sérieusement endommager la tablette simplement en l’ouvrant et voulant jeter un œil à l’intérieur.

Surface Pro 3 : le SSD est possible d'être remplacé

Les inconvénients proviennent dans l’ensemble le l’écran, qui pourra donc être incroyablement difficile de remplacer, et du fait qu’il y a beaucoup trop de colle tenant toute l’ardoise. Autrement dit, la procédure d’ouverture ne laisse aucune place aux erreurs.

Microsoft a annoncé la Surface Pro 3 plus tôt cette année avec différentes options.

Mots-clé : iFixitMicrosoftSurface Pro 3
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.