close
Google

Comment Google gère des mandats de perquisition des données utilisateur ?

Pour les gouvernements et les forces de l’ordre, Google est un lieu de plus en plus populaire pour recueillir des informations sur les personnes. Google a connu une hausse de 120% de requête de la part du gouvernement pour accéder à des données utilisateur depuis 2009, révèle le géant de la recherche dans la publication de son plus récent rapport de transparence.

Dans un article sur le blog de la firme, Richard Salgado, le responsable juridique de Google, mentionne que la hausse est due à la fois à une augmentation des utilisateurs de Google, et le fait que “de plus en plus de gouvernements” exercent “leur autorité pour faire des requêtes”.

Ainsi, de juillet à décembre 2013, Google a tout simplement répondu à 27 477 requêtes de données utilisateur à partir de 64 gouvernements du monde entier, soient 42 648 comptes d’utilisateurs. Parmi ceux-ci, 10 574 demandes provenaient des agences gouvernementales des États-Unis, concernant 18 254 comptes d’utilisateurs – bien plus que tout autre pays. En France, Google a du répondre à 2 750 requêtes, correspond à 3 378 comptes utilisateur. En moyenne, Google a pu répondre à 64% des demandes de tous les gouvernements – 51 % en France.

Comment Google gère des mandats de perquisition des données utilisateur ?

La publication de ce rapport fait suite aux efforts que Google, et d’autres grandes entreprises sur la toile, pour fournir aux utilisateurs plus d’informations sur les demandes des autorités, et ceux délivrés en vertu de la Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA).

Dans le cadre des efforts de Google d’accroître la transparence dans la surveillance du gouvernement et les requêtes de données, la société a publié une vidéo afin d’expliquer de manière très simple comment le processus de demande de données fonctionne aux États-Unis. Cela dit, la vidéo est aussi clairement une tentative pour aider Google à ressembler à un acteur responsable dans la collecte de données – à prendre ceci avec des pincettes.

Tags : FISAsécurité
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.