close
OS

Nokia représente 92% du marché des Windows Phone en 2013

En cette fin d’année 2013, AdDuplex a eu la bonne idée de fournir un premier aperçu de leurs données définitives sur le marché des Windows Phone pour 2013, permettant ainsi d’en savoir un peu plus sur les statistiques clés des constructeurs de la plateforme de smartphone de Microsoft, comme le rapporte winsupersite.

Il n’y a pas vraiment de surprise, puisque les chiffres sont les mêmes qu’ils ont été toute l’année, sinon plus. Nokia continue de contrôler la part de marché des dispositifs sous Windows Phone, terminant le dernier mois de l’année avec une hausse de quelques pour-cents, arrivant ainsi à 92,1%. Et, parmi les dispositifs, le Lumia 520 continue de dominer ses petits compagnons, avec un nouveau record de 39,3% des parts. Enfin, on apprend que Windows Phone 8 a augmenté contre le désormais vieillissant Windows Phone 7.x, avec une part relative de 78,3% du marché.

Autrement dit, le Windows Phone de 2013 pourrait être résumé à Nokia et son Lumia 520 en tant qu’arme de choix.

Nokia représente 92% du marché des Windows Phone en 2013

Malheureusement les smartphones haut de gamme ne sont pas vraiment populaires. Alors que dans le monde entier le Lumia 920 fait parti de la liste des dix dispositifs ayant la plus grosse part de marché des Windows Phone, si vous regardez le reste de la liste, seuls deux dispositifs haut de gamme sont dans la liste : le Lumia 920 et le 925. Pas de mention du photophone Lumia 1020 ou encore de la phablette Lumia 1520. Autrement dit, cela signifie que les gens s’en remettent à des smartphones à bas prix.

Pensez-vous qu’il soit possible de construire un empire mobile principalement avec des téléphones bas de gamme ? Apple a réussi le contraire, alors peut-être que cela est aussi possible…

Tags : NokiaWindows Phone
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.