Fermer
MobileSmartphones

La ‘iPhablet’ ou iPhone 6 serait-il la prochaine révolution de 6 pouces d’Apple ?

Apple serait en train de tester des iPhones avec des tailles d’écran allant de 4,8 à 6 pouces, selon le Wall Street Journal. Alors que jusque-là il était hors de question pour la firme de Cupertino de vouloir sortir un iPhone avec un écran plus grand, cette réflexion pourrait tout simplement être revue. En effet, bien sûr qu’il est logique que la société s’engage à tester toute sorte de tailles de téléphone, de sorte que cette révélation ne soit pas particulièrement surprenante, mais il est intéressant de noter qu’Apple pourrait en effet se lancer dans ce nouveau créneau.

Cependant, si vous rêvez d’un iPhone plus grand de suite, et bien je tiens à vous le dire : vous allez être déçu. Le rapport suggère que Apple n’a pas l’intention de libérer l’une des plus grandes versions lors de son évènement qu’il va tenir le 10 septembre prochain. En effet, pour rappel, les rumeurs mentionnent qu’Apple se dirige à vouloir libérer deux nouveaux modèles dans sa gamme de smartphone : l’iPhone 5S et un iPhone moins cher, le 5C. L’iPhone 5S devrait arriver dans les couleurs noir, blanc et or, tandis que l’iPhone 5C est répandu pour venir dans plusieurs couleurs vives.

Et si l'iPhablet était annoncée l'année prochaine ?

À y penser, un iPhone de 6 pouces semble tout simplement monstrueux ! Alors certes la majorité des concurrents d’Apple ont évolué vers ce nouveau format, mais ce n’est pas pour ça que la société va céder à ce genre de pression. En supposant un instant que Apple garde le même format 16:9 introduit avec l’iPhone 5, un écran de 6 pouces de diagonale aboutirait à une hauteur d’écran de 13,2 cm et une largeur de 7,3 cm. Juste à titre de comparaison, même s’il est dur de se faire une représentation, l’écran de l’iPhone 5 est de 8,89 cm de haut et de 2 cm de large. La différence de surface entre les deux dispositifs serait donc de 125%.

Avec l'iPhone 6 ce serait l'explosion de la taille d'un écran

Le marché existe certainement pour ces téléphones surdimensionnés. Samsung s’est imposé comme le roi du marché maladroitement nommé “phablette” avec ses dispositifs Galaxy Note, à tel point que l’on pourrait croire qu’ils sont plus populaires que ses smartphones Galaxy. A titre de comparaison, son dernier, le Galaxy Note 3, dispose d’un écran de 5,7 pouces. Et puis, la firme est même allée au-delà de ce que les experts indiquent comme étant la barre fatidique, le 6 pouces, avec sa gamme de Galaxy Mega. Toutefois, ce n’est pas la seule raison suffisante pour que Apple puisse aller sur ce marché et créer un imposant iPhone.

Alors que Apple a jusqu’à maintenant coincé avec un seul appareil, Samsung a extraordinairement bien fait les choses avec le lancement d’une large gamme de smartphones – certains diront trop – avec toutes sortes de tailles d’écran, de spécifications, et de prix.
C’est probable que Apple ne puisse jamais offrir une gamme aussi vaste de dispositifs, bien que le lancement prévu de l’iPhone 5C laisse sous-entendre qu’elle veut offrir de nouveaux types de smartphones dans le but de disposer d’une nouvelle source de revenus dans un marché du mobile de plus en plus concurrentiel.

Voici une explication possible pour un iPhone de 6 pouces. En commercialisant un iPhone empiétant sur le territoire de la tablette, serait-il une option viable pour la firme ? C’est la question que l’on se poser. En revanche, disposer d’une large gamme de produits permettrait, tout comme le fait Samsung, aux consommateurs de choisir leur taille préférée et les options de connectivité appropriées.

Pour le côté de la téléphonie cela se complique. Certes nous pouvons passer des appels FaceTime et Skype sur un iPad ou encore utiliser iMessage ou toute autre application de messagerie, et même sur un réseau cellulaire, mais qu’en est-il de passer des appels un dispositif de 6 pouces ?

De plus en plus les phablettes doivent disposer d'un accessoire pour passer des appels

C’est là où les accessoires pourraient faire leur apparition, et ainsi rendre cette taille une possibilité. Samsung, par exemple, essaie de faire exactement cela avec sa smartwatch Galaxy Gear, qui à l’heure actuelle n’est compatible qu’avec le Galaxy Note 3 et la tablette Galaxy Note 10.1, deux des plus grands dispositifs mobiles de Samsung. Si Samsung prévoit d’ajouter le support pour ses smartphones de la famille Galaxy S, la smartwatch a réellement une utilité dès que celle-ci est associée à des appareils plus gros, qui ont tendance à être plus lourds.
Même si à l’heure actuelle nous sommes dans les balbutiements de cette nouvelle technologie de dispositifs mobiles, son arrivée permet au moins de supprimer l’effet “bizarre” pour rester dans un terme français, de la tenue d’une tablette à votre visage pour parler. Si toute la journée on dispose d’écouteurs, casques, et donc un smartwatch, la taille de l’écran peut être plus flexible.

Alors qu’un iPhone de 6 pouces peut sembler bizarre, notamment lorsque l’on connaît le passé d’Apple ne voulant pas trop se disperser dans une vaste gamme de produits, il n’est pas difficile d’imaginer un avenir où les utilisateurs disposeront d’une vaste collection de dispositifs adaptés à leurs besoins.
Avec toute la technologie qui est intégrée dans nos baladeurs, bracelets, montres, lunettes, smartphones, tablettes, ordinateurs portables, ordinateurs de bureau et voitures, nous avons déjà une large panoplie…

Pour ou contre un iPhone de 6 pouces ?

Mots-clé : 6 poucesAppleiPhabletiPhone 6
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.