Fermer
MobileSmartphones

Malheureusement l’ambitieux Ubuntu Edge n’a pas atteint l’attente des 32 millions de dollars attendus

On pouvait s’y attendre ! Vouloir essayer de soulever 32 millions de dollars via un mode de financement participatif (crowdfunding) a toujours l’air trop ambitieux. Et en effet, ceci s’est avéré être le cas. La campagne Indiegogo de Canonical concernant le smartphone Ubuntu Edge conçu pour révolutionner l’ère du mobile, a considérablement déçu, la somme récoltée étant en deçà de son objectif, terminant donc avec un projet de financement finissant à une valeur d’environ 12 millions de dollars, ce qui s’avère donc très très loin de l’objectif fixé. La campagne s’est déroulée du 22 juillet au 21 août, soit un mois !

Seulement 12 millions de dollars ont été reçus sur Indiegogo

Le Edge, qui a promis d’être à la fois un smartphone haut de gamme disposant de Android mais également de Ubuntu afin de devenir un véritable dispositif capable de remplacer votre ordinateur de bureau, n’a jamais réussi à monter son propre Everest de crowdfunding, puisque Canonical a été contraint d’apporter continuellement de nouveaux trucs pour essayer de gagner davantage de partisans. Le prix de l’appareil a été réduit, passant de 830 dollars à 695 dollars, et divers niveaux de prix supplémentaires ont été ajoutés. Elle a même offert aux backers la possibilité de voter sur les spécifications du prochain modèle si le projet avait atteint son objectif. Malgré cette belle carotte, celle-ci ne vaut pas 32 millions de dollars….
Il est il important de noter que la campagne a tout de même reçu environ 27 500 backers cotés en bourse, y compris Bloomberg qui a offert 80 000 dollars pour 100 dispositifs Edge.

Malheureusement l'ambitieux Ubuntu Edge n'a pas atteint l'attente des 32 millions de dollars attendus

La somme la plus importante soulevée par une telle campagne de crowdfunding reste à ce jour de 10,2 millions de dollars et concernait la smartwatch Pebble, via la plateforme Kickstarter – un projet qui a eu un objectif beaucoup plus modeste (100 000 dollars). Si Canonical avait sans doute fixé une cible de financement plus modeste, elle pourrait être à la tête de plusieurs millions de dollars en ce moment. Quoique, le coût de développement d’un smartphone haut de gamme est bien sûr extrêmement plus élevé que le développement d’un accessoire connecté comme la Pebble – comme Canonical le mentionne dans une mise à jour de statut sur sa campagne : “Nous avons fixé un tel objectif élevé de crowdfunding pour une bonne raison. Entre la conception, la certification et la production, les coûts de développement d’un nouveau smartphone sont énormes – mais plus nous produisons, plus le coût final de chaque smartphone diminue. La définition d’un objectif aussi ambitieux signifie un prix plus compétitif par appareil”.

En effet, comme il le souligne par la suite, afin d’offrir un produit final à un prix compétitif, “nous devons produire un volume suffisant pour diminuer les coûts”, avant d’ajouter : “dans le même temps, nous voulions sélectionner des composants qui ne sont pas encore approuvés pour la production de plusieurs millions d’unités”.

Canonical, qui a récolté un peu plus d’un tiers de son objectif de financement, mentionnait sur sa page : “si nous n’atteignons pas notre objectif, nous nous concentrerons uniquement sur les dispositifs disponibles dans le commerce et il n’y aura pas un Edge Ubuntu. Toutes les contributions seront entièrement remboursées”. Autrement dit, adieu le Edge et place à Ubuntu Phones, l’OS mobile de la firme.
En effet, dans une interview accordée à The Guardian, le fondateur de Canonical, Mark Shuttleworth semble confirmer que c’est la fin de la route pour le concept haut de gamme de ce “superphone”, mais il a déclaré au journal que les opérateurs et les fabricants de smartphones sont tout de même intéressants dans le développement de dispositif inférieur au Edge, sous Ubuntu Mobile.

Le projet soulève des questions intéressantes sur les limites du crowdfunding pour financer des projets de dispositifs complexes. De nombreux projets plus modestes sont très bien sur les plateformes de crowdfunding, mais il y a clairement un financement à ne pas dépasser, évitant ainsi de se retrouver dans la situation de Canonical.

Aviez-vous misé sur ce projet ? Pensez-vous que le projet n’était pas assez intéressant, ou tout simplement la somme demandée était bien trop importante ?

Mots-clé : CanonicalcrowdfundingEdgeUbuntu EdgeUbuntu Phones
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.