Fermer
MobileSmartphones

Acer dévoile l’Aspire P3, une tablette et un ultrabook tout en un

Google Clips : la caméra alimentée par l'IA a été abandonnée

Lors de sa conférence de presse mondiale à New York hier, Acer a dévoilé sa nouvelle gamme de tablettes convertibles Aspire, avec des claviers amovibles. Si le dispositif phare s’avère être l’Aspire R7, tout juste derrière on va retrouver un modèle plus petit et plus abordable nommé l’Aspire P3, présenté comme le tout premier Ultrabook convertible du monde. Le dispositif fonctionne sur Windows 8, et peut être utilisé comme une tablette traditionnelle, ou vous allez pouvoir incliner son écran avant de le transformer en un ordinateur portable.

Le modèle de base (mis à part le clavier) pèsera un rare 952 grammes – 1.34 kg avec le clavier, et intégrera un processeur Core i3 cadencé à 1.4 Ghz (extensible à un i5 cadencé à 1.5 Ghz), de 2 ou 4 Go de RAM de DDR3 et un SSD de 60 Go ou de 120 Go selon le modèle choisi. Toutefois, l’écran de 11,6 pouces ne sera pas une dalle Full HD, mais écran IPS affichant une résolution de 1366 × 768 pixels. Côté connectivité, l’Aspire P3 dispose du WiFi, du Bluetooth 4.0, un port USB 3.0 et une sortie micro HDMI.

De plus, faisant office de tablette, l’Aspire P3 dispose d’un appareil photo de 5 mégapixels accompagné par une seconde caméra en façade. Pour la batterie, 5280 mAh permettront de disposer d’une autonomie convenable – aucune information sur la durée de vie de la batterie n’a été mentionnée.

Comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessus, l’Aspire P3 dispose d’un pied s’accompagnant d’un dock clavier. Ça vous rappelle quelque chose ? Sans aucun doute la Type Cover arrivant avec la Surface de Microsoft, qui peut être utilisée telle une housse de protection.

Pour un prix suggéré aux alentours des 599€ pour un modèle de base, ce dispositif est d’ors-et-déjà disponible.

Mots-clé : AcerAspire P3tabletteType CoverultrabookWindows 8
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.