fermer
Réalité virtuelle et augmentée

Le Vision Pro d’Apple : un pas en avant, neuf problèmes à résoudre

Le Vision Pro d’Apple : un pas en avant, neuf problèmes à résoudre

Le Vision Pro d’Apple, un casque de réalité virtuelle (VR) intégrant des caméras externes pour la fonctionnalité de passage, vise à fournir aux utilisateurs un mélange transparent d’expériences virtuelles et réelles. Toutefois, cette tentative ambitieuse de combler le fossé entre la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle s’est heurtée à plusieurs difficultés, que les critiques ont examinées de près et pour lesquelles ils ont identifié neuf problèmes majeurs.

L’Apple Vision Pro est peut-être le meilleur casque VR du moment, mais il présente encore quelques problèmes qui sont souvent négligés.

Dans la dernière évaluation d’un journaliste réputé, 9 problèmes sont présents dans le nouveau Vision Pro. Selon l’article de Nilay Patel, EIC de The Verge, le Vision Pro du géant de Cupertino est actuellement le meilleur casque pour tout le monde. Cependant, il souffre de quelques limitations.

Les limitations identifiées

Flou artistique

L’un des problèmes majeurs est le flou de mouvement, inhérent à l’utilisation de caméras externes. Les utilisateurs peuvent observer un flou de mouvement, en particulier lorsqu’ils bougent la tête, ce qui entraîne une expérience qui n’est pas optimale.

Distorsion et scintillement des écrans

La fonction « passthrough » introduit des distorsions, notamment des lignes droites déformées, et les écrans peuvent scintiller comme une horloge à micro-ondes. Ces problèmes contribuent à une représentation moins précise du monde réel.

Flou en cas de faible luminosité

Les conditions de faible luminosité posent un problème, car la réduction du bruit à haute résolution ISO entraîne un flou dans la transmission vidéo. En conséquence, la netteté de la vidéo diminue, ce qui a un impact sur l’expérience visuelle globale.

Luminosité variable

Les utilisateurs peuvent être confrontés à des niveaux de luminosité variables, en particulier dans des scénarios où les conditions d’éclairage varient. Le système tente d’équilibrer la luminosité, ce qui entraîne des fluctuations qui affectent la qualité perçue de l’affichage.

Reproduction limitée des couleurs

L’Apple Vision Pro se heurte à des limites en matière de reproduction des couleurs, puisqu’il ne prend en charge que 49 % des couleurs perceptibles par l’œil humain. Cette gamme de couleurs restreinte affecte la capacité de l’appareil à fournir des images précises et éclatantes.

Champ de vision limité

Malgré les efforts déployés pour créer une expérience immersive, le champ de vision de la Vision Pro est limité. Les utilisateurs peuvent remarquer des bordures noires assez larges autour de leur vue, rappelant la vision à travers des jumelles.

Vignettage sur les bords

Le vignetage, caractérisé par l’assombrissement des bords de la zone visible, est un autre problème. Ce phénomène contribue à rendre le champ visuel moins uniforme et potentiellement distrayant.

Frange de couleur

Des franges de couleur, une distorsion optique entraînant une séparation des couleurs, peuvent apparaître dans les images du Vision Pro. Cela peut avoir un impact sur la clarté et la cohérence des images affichées.

Reflets sur les lentilles

La présence de reflets dans les lentilles pose un problème pour l’expérience visuelle globale. L’éblouissement et les reflets peuvent distraire les utilisateurs et réduire la clarté du contenu affiché.

« En outre, il y a un peu de distorsion et de vignettage sur les bords des lentilles, et vous verrez également des franges de couleur verte et rose sur les bords, en particulier dans les environnements lumineux. Tout cela fait que le champ de vision utilisable semble encore plus petit. Si vous regardez quelque chose de lumineux ou de très contrasté — une fenêtre de texte blanche flottant au-dessus d’un paysage désertique sombre, par exemple — vous verrez des reflets dans les lentilles », a déclaré Patel.

Aborder les limites pour une innovation future

Alors que la Vision Pro s’efforce de repousser les limites de la technologie VR, les défis identifiés mettent en évidence les limitations inhérentes aux technologies actuelles de caméra et d’affichage. Le Vision Pro d’Apple pourrait être un concurrent de premier plan dans la compétition des casques VR. Cependant, il ne peut pas modifier la physique comme par magie pour contourner ses limites.

Tags : AppleVision Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.