fermer
OS

Le sideloading sur iOS 17.4 sera payant et Apple examinera les applications

Le sideloading sur iOS 17.4 sera payant et Apple examinera les applications

La loi sur les marchés numériques (DMA) de l’Union européenne doit entrer en vigueur le 7 mars 2024, et Apple a jusqu’à quelques semaines pour autoriser les applications de sideloading sur iOS.

Cependant, un rapport d’initié du Wall Street Journal a détaillé la mise en œuvre et quelques informations sur les changements à venir. Apple devrait autoriser le sideloading sur iOS 17 avec la sortie d’iOS 17.4, mais les utilisateurs devront payer pour charger des applications provenant de boutiques d’applications tierces.

Dans un rapport payant, le Wall Street Journal, citant des sources internes, indique qu’Apple autorisera pour la première fois les utilisateurs à télécharger des applications à partir de boutiques d’applications tierces afin de se conformer à la DMA. Selon le rapport, Apple facturera aux utilisateurs le sideloading d’applications à partir de boutiques autres que l’App Store et procédera également à l’évaluation des applications chargées par cette méthode.

Mark Gurman, de Bloomberg, a précédemment indiqué qu’Apple diviserait l’App Store en deux parties pour permettre le sideloading dans iOS 17, une version permettant aux utilisateurs de sideloader des applications provenant de boutiques tierces et l’autre étant l’App Store tel qu’il est.

Le rapport publié aujourd’hui ne précise pas si Apple prélèvera des commissions sur les développeurs d’applications pour les applications téléchargées à partir de boutiques d’applications tierces. Actuellement, Apple prélève une commission de 27 % auprès des développeurs d’applications pour tous les achats in-app.

Uniquement pour l’Europe

En outre, les détails du système d’évaluation qui sera mis en place pour examiner les applications téléchargées à partir de boutiques d’applications tierces ne sont pas clairs pour l’instant. Si la spéculation selon laquelle Apple examinera les applications téléchargées à partir de sources externes s’avère vraie, l’entreprise pourrait être suffisamment bien positionnée pour demander des commissions aux développeurs.

Il convient de noter qu’Apple n’autorisera le sideloading dans iOS qu’en Europe, afin de se conformer à la DMA. Les utilisateurs des autres régions ne bénéficieront pas de cette fonctionnalité.

Alors qu’Apple devait introduire le sideloading dans iOS 17 lors de l’événement WWDC 2023, on pense désormais que le sideloading sera disponible dans iOS 17 avec iOS 17.4 qui est imminent.

Tags : AppleDMAiOS 17iOS 17.4sideloading
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.