close
Mobile

Le Snapdragon 8 Gen 2 équipera les OnePlus 11, iQOO 11, moto X40, REDMAGIC 8 Pro, les flagships de Xiaomi et bien d’autres encore

Le Snapdragon 8 Gen 2 équipera les OnePlus 11, iQOO 11, moto X40, REDMAGIC 8 Pro, les flagships de Xiaomi et bien d'autres encore

Qualcomm a présenté hier soir sa plateforme mobile Snapdragon 8 Gen 2 qui promet des améliorations de 35 % au niveau du CPU, de 25 % au niveau des performances du GPU et une meilleure efficacité énergétique.

Elle a également confirmé que plusieurs OEM dont ASUS ROG, HONOR, iQOO, Motorola, nubia, OnePlus, OPPO, REDMAGIC, Redmi, SHARP, Sony, vivo, Xiaomi, XINGJI/MEIZU, et ZTE utiliseront sa plateforme Snapdragon 8 Gen 2.

Le nouveau vaisseau amiral de Xiaomi (série Xiaomi 13) sera le premier à être équipé du Snapdragon 8 Gen 2, selon le PDG de la société, Lei Jun, mais le vivo X90 Pro+ qui sera présenté la semaine prochaine devrait être le premier.

Comme le veut la rumeur, il a été confirmé que le Motorola X40 sera équipé de cette puce. OnePlus a confirmé que la nouvelle puce alimentera les smartphones de la série OnePlus 11. iQOO 11 utilisera également cette puce.

OPPO a confirmé que sa prochaine série Find X (Find X6) sera alimentée par le Snapdragon 8 Gen 2. OPPO a également dévoilé les dernières réalisations concernant la technologie mobile de ray tracing.

Luo Wei, GM du Terminal Product Center de ZTE, a annoncé que les appareils ZTE et Nubia équipés de la plateforme mobile Snapdragon 8 Gen 2 arriveront bientôt. Ni Fei, PDG de Nubia, a confirmé que le REDMAGIC 8 Pro de Nubia sera équipé de la puce Snapdragon.

Les prochains phares ASUS Zenfone et ROG Phone utiliseront cette puce. Même si le Honor 80 Pro s’en tiendra au Snapdragon 8+ Gen 1, la société a déclaré qu’elle utiliserait le 8 Gen 2 dans ses appareils à l’avenir. Sharp et Xperia de Sony sortiront également des téléphones équipés de la puce l’année prochaine.

Tags : iQOO 11moto X40OnePlus 11QualcommSnapdragon 8 Gen 2
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.