close
Métaverse

Apple pourrait créer son propre univers de type Métaverse pour ses casques de réalité mixte

Apple pourrait créer son propre univers de type Métaverse pour ses casques de réalité mixte

À l’heure actuelle, il est assez évident qu’Apple en a fini avec les nouvelles sorties matérielles pour 2022. Après avoir lancé discrètement deux nouveaux iPad et une nouvelle Apple TV, le géant américain de la technologie a décidé de mettre fin à l’année. Beaucoup seront déçus par l’absence d’un événement dédié à novembre/octobre, comme c’est la norme, et par le fait que nous n’aurons pas de nouveaux MacBook cet automne. Pourtant, il semblerait qu’Apple soit en train de préparer quelque chose d’important, à savoir son casque VR/AR.

Apple déteste notoirement le terme « Métaverse », mais cela ne l’empêchera peut-être pas de développer son propre monde virtuel interactif pour ses prochains casques de réalité mixte. En supposant que rien ne change à la dernière minute, tout porte à croire que les casques haut de gamme (et probablement très chers) d’Apple arriveront au cours du premier semestre 2023, et qu’au moins l’un d’entre eux pourrait être équipé de la puce M2 de la société.

Cela fait des années que nous entendons parler des casques de réalité mixte d’Apple, et les rumeurs ont dressé une image de plus en plus claire les concernant. À un moment donné, on s’attendait à ce que le premier casque soit commercialisé en 2020, mais cela ne s’est jamais concrétisé.

En supposant que les derniers rapports soient vrais, le produit de réalité mixte d’Apple pourrait entrer en production au début de 2023, ce qui signifie que nous pourrions enfin avoir une annonce à la WWDC. Cependant, le matériel physique n’est qu’une partie de l’équation, car le logiciel jouera un rôle tout aussi important.

Selon un nouveau rapport de Mark Gurman de Bloomberg, Apple a embauché des personnes pour développer l’aspect logiciel des choses, et l’un de ces projets pourrait impliquer la propre version de l’entreprise sur le métaverse… mais sans l’appeler le métaverse.

Il est difficile de dire exactement ce qu’Apple prévoit pour ses casques. En janvier dernier, Gurman a déclaré que des sources avaient révélé qu’Apple n’allait pas créer un métaverse pour sa plateforme de réalité mixte, ce qui semble être souligné par l’absence d’Apple au Metaverse Standards Forum. Cependant, dans sa dernière lettre d’information Power On, Gurman rapporte qu’Apple accélère son travail sur l’aspect logiciel de ses prochains casques de réalité mixte et que cet effort implique, entre autres, le développement d’un « monde de réalité mixte en 3D ». Il est difficile d’interpréter cela autrement que comme un métaverse — un métaverse qui intégrera des éléments du monde réel, dans ce cas.

Apple mise beaucoup dessus

Citant des offres d’emploi, Gurman rapporte également qu’Apple a décrit des projets qui, entre autres choses, indiquent clairement que des éléments tels que Raccourcis et Siri — tous deux présents sur les appareils existants de la société — feront également partie de sa plateforme de réalité mixte. Il est également question d’un certain type de service vidéo qui serait mis à la disposition des propriétaires de casques, et qui servirait de portail vers un « contenu 3D » non spécifié qui tournerait autour de la réalité virtuelle.

Cependant, ne vous attendez pas à acheter un casque Apple avec le même budget qu’un Quest ou même un Valve Index. Les rapports font état d’un casque qui pourrait coûter jusqu’à 3 000 dollars, car il s’agirait d’un produit haut de gamme doté du meilleur matériel proposé à ce jour dans un produit de RV/RA. Gurman se réfère à des rumeurs antérieures selon lesquelles, entre autres, le casque realityOS pourrait comporter plus de 10 caméras et s’appeler Reality Pro, tandis qu’un autre casque pourrait s’appeler Reality One.

Tags : AppleReality OneReality ProrealityOS
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.