close
Smartphones

Huawei P50 Pocket : il est officialisé avec un design à clapet et un écran extérieur circulaire

Huawei P50 Pocket : il est officialisé avec un design à clapet et un écran extérieur circulaire

Après avoir récemment lancé deux smartphones pliables de type tablette, Huawei a maintenant poursuivi son expansion dans le marché des smartphones pliables avec un nouveau modèle à clapet avec le lancement du Huawei P50 Pocket en Chine aujourd’hui. Ce smartphone semble tout à fait prêt à s’attaquer au Galaxy Z Flip 3 de Samsung, et il apporte des caractéristiques uniques telles qu’un écran extérieur circulaire, un écran pliable à haute fréquence de rafraîchissement, une conception de charnière brevetée, et bien plus encore.

En commençant par le design, le Huawei P50 Pocket n’est pas sans rappeler le Galaxy Z Flip 3. L’un des principaux points de discussion de ce smartphone pliable est la charnière multidimensionnelle, qui permet d’obtenir une tenue à plat et un design sans plis. Son rayon est plus court et on dit qu’elle est plus résistante que ses prédécesseurs. L’appareil mesure environ 15 mm d’épaisseur lorsqu’il est plié et seulement 7,2 mm lorsqu’il est déplié. Il pèse 190 grammes, ce qui est plutôt décent pour un smartphone pliable.

Il est doté d’un écran AMOLED pliable de 6,9 pouces avec un ratio 21:9 et une résolution de 2 790 x 1 188 pixels. L’écran intérieur pliable bénéficie également d’une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz, d’un taux d’échantillonnage tactile de 300 Hz, d’une gamme de couleurs DCI-P3 et de la prise en charge du HDR. Il y a une caméra frontale logée dans l’écran poinçonné.

La principale caractéristique du Huawei P50 Pocket est la conception à double anneau sur le panneau extérieur. Alors qu’un anneau circulaire loge un écran de couverture de 1,04 pouce, l’autre anneau abrite la configuration à trois caméras. Tout comme l’écran de couverture du Galaxy Z Flip 3, celui-ci affiche également les notifications d’appels et de messages, les mises à jour de votre agenda, les commandes de lecture de musique, etc.

Vous pouvez également utiliser l’écran extérieur pour prendre des selfies avec la caméra principale. L’écran en façade a un taux de rafraîchissement de 60 Hz et une résolution de 340 x 340 pixels.

Focus sur la photo

En ce qui concerne l’anneau circulaire à trois caméras, l’appareil comprend une caméra principale True-Chroma de 40 mégapixels, un objectif ultra-large de 13 mégapixels et une caméra Ultra-Spectre de 32 mégapixels avec un FOV de 120 degrés. Les caméras sur les smartphones de Huawei ont été un facteur clé de différenciation et le P50 Pocket ne semble pas différent. Il y a une tonne de nouvelles technologies et de fonctionnalités.

Le géant chinois n’a pas révélé le processeur qui alimente son dernier smartphone pliable, mais il s’agirait du processeur Snapdragon 888 de Qualcomm. Vous obtenez également jusqu’à 12 Go de RAM et jusqu’à 512 Go de stockage embarqué.

Il y a une batterie d’une capacité de 4 000 mAh, ainsi qu’un support de charge rapide de 40 W. Les options de connectivité comprennent le NFC, le Bluetooth 5.2 et un port USB Type-C. En outre, il fonctionne sous HarmonyOS 2.0. Mais il y a des points négatifs. L’absence de la 5G ou d’Android sont de gros problèmes pour un smartphone vendu en Europe.

Prix et disponibilité

Le Huawei P50 Pocket est proposé au prix de 8 988 CNY (~ 1 250 euros) pour la variante simple 8 Go de RAM + 256 Go de stockage. Cependant, si vous avez un penchant pour les choses bling-bling, vous pouvez vous procurer la version personnalisée Art de couleur or. Cette variante sera vendue au prix de 10 988 CNY (~ 1 525 euros) en Chine. Vous bénéficiez de 12 Go de RAM et de 512 Go de stockage avec cette variante.

Ce smartphone pliable est disponible à l’achat à partir d’aujourd’hui en Chine. Vous pourrez l’obtenir en deux variantes de couleurs, à savoir Diamond White et Black. Aujourd’hui, aucune information sur une disponibilité en Europe.

Tags : HuaweiP50 Pocket
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.