close
Mobile

Samsung construit une nouvelle usine de puces de 17 milliards de dollars au Texas

Samsung construit une nouvelle usine de puces de 17 milliards de dollars au Texas

Samsung a officiellement annoncé qu’elle allait construire une nouvelle usine de puces à Taylor, au Texas, pour produire des puces et un certain nombre d’autres composants. Samsung vend une grande partie de ses composants à des entreprises basées aux États-Unis, et la nouvelle usine facilitera leur production et leur expédition à ses clients.

La nouvelle usine coûterait environ 17 milliards de dollars, et un autre document révèle qu’elle créera environ 1 800 emplois. Le site de construction s’étend sur environ 490 hectares, et il est plus grand que le plan de Samsung à Austin, note le rapport du WSJ. Le Texas offrira également à l’entreprise coréenne de nombreux avantages fiscaux, tels qu’une réduction des taxes foncières pendant les 10 premières années d’exploitation.

Si tout se passe bien pour Samsung, la nouvelle usine devrait commencer à produire dès 2024. La nouvelle usine devrait produire des puces, des processeurs et plusieurs autres composants pour ordinateurs et smartphones destinés à d’autres produits Samsung et à d’autres entreprises. Il convient de noter que Samsung fabrique des panneaux d’affichage, des puces de toutes sortes, y compris des processeurs, de la mémoire, et bien d’autres choses encore. On ne sait pas encore si la nouvelle usine produira des puces de 3 nm, mais il n’est pas exclu qu’elle le fasse.

La nouvelle usine fait partie du fonds d’investissement de 205 milliards de dollars que Samsung a annoncé vouloir consacrer à la biotechnologie et à l’expansion des puces. Samsung veut concurrencer des entreprises comme TSMC et Intel, et cela fait partie de sa stratégie de construire plus d’usines et d’augmenter ses installations de développement R&D pour créer des technologies meilleures et plus avancées.

En parlant de TSMC, la société investit également 12 milliards de dollars dans une usine en Arizona, et elle a annoncé son intention d’investir plus de 100 milliards de dollars dans de nouvelles usines de puces au cours des trois prochaines années, comme Samsung. Intel a également des stratégies analogues, et la course va devenir beaucoup plus serrée dans les prochaines années, car ces entreprises vont se livrer une concurrence frontale pour obtenir plus de parts de marché.

Une industrie qui fait face à des pénuries

Cette expansion intervient alors que la pénurie mondiale de semi-conducteurs continue de poser de gros problèmes à tous, des fabricants de consoles aux constructeurs automobiles. Selon les récents commentaires du PDG d’Intel, Pat Gelsinger, il est peu probable que cette situation s’atténue avant au moins 2023.

L’industrie des puces électroniques a prévu d’augmenter sa capacité de production, mais bon nombre de ces nouvelles usines ne seront pas en service de sitôt. La nouvelle usine de puces de TSMC et Sony, d’une valeur de 7 milliards de dollars, au Japon, ne verra pas sa production démarrer avant la fin de 2024, soit la même année que la nouvelle usine de TSMC en Arizona.

Tags : SamsungTexas
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.