close
Technologies

La pénurie mondiale de puces pourrait se prolonger jusqu’en 2023 au moins, selon le PDG d’Intel

La pénurie mondiale de puces pourrait se prolonger jusqu'en 2023 au moins, selon le PDG d'Intel

Bien qu’Apple et Google aient présenté leurs chipsets maison pour leurs derniers MacBook et Pixel, on ne peut nier le fait que le monde connaît actuellement une pénurie globale de puces. Plus tôt cette année, nous avons vu divers fabricants de puces suggérer que la pénurie pourrait se poursuivre jusqu’en 2023. Il y a quelques jours, le PDG d’Intel a confirmé que la pénurie mondiale de puces pourrait se prolonger au moins jusqu’en 2023.

Lors d’une récente interview accordée à CNBC, le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, a évoqué les répercussions auxquelles l’entreprise a dû faire face en raison de la pénurie de puces en cours. Gelsinger a révélé que la pénurie mondiale a affecté son activité de puces pour PC au troisième trimestre 2021. Il a également révélé que l’entreprise a connu une baisse de 8 % de la valeur de ses actions au cours dudit trimestre.

« Chaque trimestre de l’année prochaine s’améliorera progressivement, mais l’équilibre entre l’offre et la demande ne sera pas atteint avant 2023 », a déclaré Gelsinger au cours de l’interview.

Intel n’est pas la seule entreprise à avoir été touchée par la pénurie de puces. Samsung, plus tôt dans l’année, a confirmé qu’il sauterait les appareils Galaxy Note et S21 FE en 2021, principalement en raison de la pénurie de puces. En outre, selon un rapport récent, Apple cherche maintenant aussi à réduire l’objectif de production des appareils iPhone 13 en raison des problèmes d’approvisionnement en puces.

Cependant, dans le cas d’Intel, tout n’a pas été mauvais au cours des derniers mois. Le PDG a déclaré que, malgré la faiblesse de l’offre de puces, Intel a été en mesure d’obtenir une augmentation de 5 % de son chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente, grâce à une forte demande dans ses sections DCG (Data Center Group) et IoTG (Internet of Things Solutions Group). En outre, la société a généré 9,9 milliards de dollars d’opérations de trésorerie et a versé des dividendes de 1,4 milliard de dollars.

Tout n’est pas noir pour l’entreprise

« Le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’est élevé à 18,1 milliards de dollars, soit un peu moins que prévu, en raison des contraintes d’expédition et d’approvisionnement qui ont eu un impact sur nos activités », a déclaré le directeur financier d’Intel, George S. Davis, dans un communiqué.

En outre, selon le PDG, la demande d’ordinateurs portables haut de gamme axés sur le consommateur et d’ordinateurs de bureau commerciaux est restée stable au cours de la période. Cependant, Gelsinger a déclaré que la numérisation de tout, grâce aux quatre principales technologies telles que l’IA, l’infrastructure cloud-to-edge, la connectivité forte et l’informatique open source, continuera à pousser la demande de puces en silicium dans l’industrie.

Tags : Intel
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.