close
Technologies

Le robot humanoïde Tesla Bot est la dernière obsession d’Elon Musk

Le patron de Tesla, Elon Musk, a révélé que son entreprise était en train de construire un robot humanoïde très avancé, le Tesla Bot. Musk a lâché cette nouvelle surprise lors d’une présentation à l’événement Tesla A.I. Day, ce jeudi 19 août.

Connu pour ses véhicules électriques Tesla, ses fusées SpaceX et sa société Boring, Elon Musk se lance donc aujourd’hui dans ce qui pourrait être son projet le plus excentrique à ce jour, à l’exception de la puce cérébrale Neuralink. L’homme qui s’est publiquement méfié de l’IA vient de dévoiler les éléments d’un robot humanoïde qui, associé à la constellation de satellites Internet Starlink, en inquièterait plus d’un pour l’avenir.

Après être apparu dans une brève vidéo, le robot s’est ensuite pavané sur la scène et a exécuté une danse étonnamment complexe. Sauf que la version scénique était en fait un humain habillé pour ressembler au robot. « De toute évidence, ce n’était pas réel », a confirmé le PDG de Tesla au public alors que l’artiste s’éclipsait.

Le prochain « Tesla Bot », comme l’a appelé Musk, est conçu pour « éliminer les tâches dangereuses, répétitives et ennuyeuses », et un prototype devrait apparaître l’année prochaine. Musk a déclaré qu’il était logique de concevoir le robot, car les ingénieurs de Tesla ont déjà créé des « robots semi -sensibles sur roues » sous la forme de ses véhicules, et qu’une grande partie de la technologie devrait donc pouvoir être affinée et transférée.

Tesla Bot mesure 1,80 m, pèse 50 kg et est doté d’un écran sur la tête « pour les informations utiles ». Il est également équipé d’actionneurs pour des mouvements naturels. Le robot Tesla Bot comprend une version du système de navigation autonome de Tesla, alimentée par plusieurs caméras qui l’aident à trouver son chemin et à éviter les obstacles dangereux. Les intelligences artificielles intégrées signifient qu’il sera capable d’apprendre et de répondre aux instructions. « S’il te plaît, va au magasin et apporte-moi les produits suivants », a proposé Musk à titre d’exemple.

Une annonce qui peut faire peur ?

Il a également suggéré qu’elle pourrait effectuer des tâches sur la chaîne de production de Tesla, un commentaire qui a pu faire froid dans le dos des employés actuels. Apparemment désireux de rassurer ceux qui vivent dans la crainte d’une prise de contrôle encore plus extrême par les robots, Musk a plaisanté sur le fait que Tesla Bot a été conçu avec une vitesse de pointe de 8 km/h « afin que vous puissiez lui échapper et très probablement le maîtriser », ajoutant : « il est destiné à être amical, bien sûr ».

C’est clairement une tâche monumentale de construire et de déployer de manière significative un robot humanoïde vraiment utile, avec des gens comme Honda, par exemple, qui ont abandonné leur impressionnant robot Asimo, et avec d’autres efforts plus récents qui sont bien en deçà des attentes.

Espérons que Tesla parviendra à faire passer la conception au niveau supérieur et à nous surprendre lorsqu’il dévoilera son robot humanoïde en 2022.

Tags : Elon MuskTeslaTesla Bot
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.