close
Mobile

Le Snapdragon 888+ de Qualcomm passe le cap de Geekbench

Le Snapdragon 888+ de Qualcomm passe le cap de Geekbench

Le chipset phare actuel de Qualcomm, comme vous le savez peut-être, est le Snapdragon 888 5G. Annoncé en décembre de l’année dernière, ce chipset a été le choix par défaut des fabricants de smartphones lors du lancement d’un smartphone phare Android cette année.

Eh bien, il semble que ce modèle est sur le point de changer, comme en atteste la présence du prétendu Snapdragon 888+ sur le populaire site de benchmarking Geekbench.

Comme c’est le cas pour les variantes « + » des puces de Qualcomm, le Snapdragon 888+ sera une version overclockée du Snapdragon 888. Notamment, le cœur Cortex-X1 aux performances extrêmes est cadencé à 3,0 GHz, contre 2,84 GHz sur le 888 5G standard. En dehors de cela, nous avons quatre cœurs Cortex-A55 de faible puissance cadencés à 1,8 GHz et trois cœurs Cortex-A78 de haute performance cadencés à 2,42 GHz.

Dans l’ensemble, le listing montre que le chipset a obtenu un score de 1 171 points en monocœur et 3 704 points en multicœurs. Pour rappel, le Snapdragon 888 a obtenu un score de 1 133 points en simple cœur et 3 785 points en multicœurs.

Pendant ce temps, l’informateur Digital Chat Station laisse entendre que Qualcomm pourrait sortir pas moins de trois variantes de la série Snapdragon 888.

Une annonce dans un proche avenir ?

Cela inclut une variante 4G, une variante Wi-Fi et une variante Pro. À priori, Samsung pourrait utiliser ces chipsets sur les prochaines tablettes Galaxy Tab S8.

En dehors de ces scores, il n’y a aucune information sur le chipset pour le moment. Si l’on se fie aux anciens chipsets Snapdragon de la série « + », on pourrait également s’attendre à des améliorations du GPU avec le prochain chipset mobile. Puisque les listings Geekbench ont déjà commencé à apparaître, Qualcomm pourrait rendre le chipset officiel dans les semaines à venir.

Tags : GeekbenchQualcommSnapdragon 888Snapdragon 888 Plus
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.