close
Réseaux sociaux

La certification de Twitter est réouverte : voici comment faire

La certification de Twitter est réouverte : voici comment faire

Twitter relance la certification, en ouvrant le programme de certification avec le fameux badge bleu après avoir retravaillé ses confuses politiques — et parfois controversées. Le réseau social utilise depuis longtemps un logo bleu sur les noms d’utilisateur pour vérifier que les personnes sont bien celles qu’elles prétendent être, mais des questions sur le degré de fiabilité que cela implique ont forcé Twitter à repartir de zéro pour retravailler le système.

Cela fait quelques années que Twitter a décidé — officiellement, du moins — d’arrêter son programme de certification. Depuis lors, de nouvelles certifications bleues ont été ajoutées, mais la méthode employée a été encore plus circonspecte.

Pour ajouter une certaine confusion, la certification a également été utilisée comme un moyen de punir les utilisateurs. En contrevenant aux règles de Twitter, certaines personnes ont perdu leur badge bleu, par exemple, et le fait de changer de nom d’utilisateur peut également entraîner sa disparition. La question de savoir si les personnes ou les organismes d’information qui partagent et promeuvent des « fake news », voire qui contribuent à inciter à la violence comme celle qui s’est produite au Capitole le 6 janvier, doivent conserver leur badge de certification, n’a fait que rendre le processus plus obscur.

En novembre dernier, Twitter a déclaré qu’elle a retravaillé son système et qu’elle le lancerait en temps voulu. Aujourd’hui, le premier lancement a lieu, accompagné de nouvelles directives de certification.

Les personnes qui souhaitent être vérifiées devront disposer d’un compte complet, comprenant un nom de profil, une image de profil et une adresse électronique ou un numéro de téléphone confirmé. Ils devront également avoir été actifs au cours des six derniers mois et « avoir respecté les règles de Twitter », prévient la société. Si vous avez été bloqué pendant 12 heures ou 7 jours au cours des 12 derniers mois pour avoir enfreint ces règles, par exemple, vous ne pourrez pas être vérifié.

Enfin, ils devront appartenir à l’une des six catégories suivantes :

  • Gouvernement
  • Entreprises, marques et organisations
  • Organismes de presse et journalistes
  • Divertissement
  • Sports et gaming
  • Activistes, organisateurs et autres personnes influentes.

Vous pouvez en faire la demande

Pour ce qui est de la procédure de demande de certification, Twitter ajoutera une option de demande de certification dans l’onglet Paramètres du compte. À partir de là, vous pourrez choisir une catégorie pertinente, puis vérifier votre identité — à l’aide d’une pièce d’identité délivrée par un gouvernement, d’une adresse électronique officielle ou d’un site Web officiel — après quoi Twitter traitera votre demande.

« Une fois que vous avez soumis votre demande, vous devriez recevoir une réponse par mail sous quelques jours, mais cela peut prendre jusqu’à quelques semaines selon le nombre de demandes reçues et en cours de traitement », explique Twitter. « Si votre demande est approuvée, le badge bleu apparaîtra automatiquement sur votre profil. Si vous pensez que nous avons commis une erreur, vous pouvez renouveler votre demande 30 jours après avoir reçu notre décision ».

De nouvelles catégories seront ajoutées plus tard en 2021, indique Twitter, notamment pour les scientifiques, les universitaires et les chefs religieux. Les comptes automatisés, qui tweetent automatiquement, seront également pris en charge en tant que types de comptes en temps voulu, et il sera possible de commémorer les comptes des utilisateurs décédés.

L’accès à la nouvelle application de vérification sera proposé à tous les utilisateurs de Twitter au cours des prochaines semaines.

Tags : Twitter
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.