close
Apps

Zoom aurait l’intention de proposer des services de mails et agenda

Zoom aurait l'intention de proposer des services de mails et agenda

Zoom est devenu l’un des mots à la mode cette année grâce à l’augmentation de l’utilisation de la vidéoconférence en lien avec la pandémie de la COVID-19. Mais alors que l’avenir du travail pourrait toujours inclure un aspect de la collaboration en ligne, Zoom pourrait bien devenir un service désuet aussi rapidement qu’il est devenu la nouvelle licorne de la technologie.

En effet, l’entreprise a été mise sous les feux de la rampe pour la première fois lorsque ses activités ont explosé au début de la pandémie de coronavirus, après quoi elle a été fortement critiquée en raison de lacunes flagrantes en matière de sécurité. Aujourd’hui, après avoir rétabli la confiance dans son outil de vidéoconférence, il semble que Zoom envisage d’étendre ses services.

L’entreprise chercherait des moyens de rester pertinente et rentable même dans un avenir lointain, et il semble que Zoom se soit fixé pour objectif de conquérir le marché de l’e-mail et de l’agenda. Zoom n’a pas encore fait de déclaration officielle sur l’expansion de ses services, mais on comprend bien pourquoi elle est motivée pour faire une telle démarche. Comme je l’ai déjà mentionné, la notoriété de l’entreprise est le résultat d’un besoin généré par les normes de distanciation sociale qui ont forcé des millions de personnes à travailler à domicile. Mais, alors que la pandémie va progressivement prendre fin et que les choses reviennent à la normale, Zoom pourrait avoir du mal à se maintenir en ne s’en tenant qu’au secteur de la vidéoconférence. C’est pourquoi il est judicieux de la part de Zoom de se préparer et de s’aventurer dans des zones parallèles à la vidéoconférence. D’où l’application de messagerie électronique et d’agenda.

Dans une certaine mesure, la vidéoconférence, les e-mails et les agendas constituent une combinaison parfaite pour le travail moderne et la productivité. Les liens de réunion sont souvent transmis dans les e-mails et ajoutés aux agendas, tandis que les rendez-vous et les e-mails sont souvent évoqués dans les réunions. Selon certaines sources, Zoom pourrait réfléchir à ce type d’intégration et vise une expérience de courrier électronique « nouvelle génération ».

Évidemment, ce ne serait pas le premier à avoir un objectif aussi noble, mais la société l’approchera par l’autre bout. Slack, par exemple, a commencé comme un « tueur d’e-mails », n’ajoutant des appels vidéo que plus tard, lorsque la demande s’est accrue. Zoom a naturellement commencé par la vidéoconférence et cherche maintenant à tirer parti de son nom pour inciter les utilisateurs à changer de fournisseur d’e-mails.

Une réelle concurrence

Cependant, la société devra faire face à une bataille difficile, plus que celle qu’elle a menée avec son service de base. Google et Microsoft sont toujours les leaders en matière de services d’e-mails et d’agenda, qui sont bien plus ancrés et intégrés dans les écosystèmes d’entreprise que ne l’est Zoom. Il se pourrait même qu’un jour les gens renoncent complètement à Zoom en raison de l’intégration de Google Meet et de Microsoft Teams avec les services et plates-formes existants.

Le rapport indique que Zoom prévoit de lancer une première version de ce service d’e-mails en 2021. Cela dit, l’idée n’en est apparemment qu’à ses débuts et pourrait même ne pas voir le jour si elle s’avère finalement impopulaire et peu rentable. Reste à savoir si et quand Zoom annoncera l’arrivée de ces nouvelles fonctionnalités. Je vous tiendrais au courant.

Tags : Zoom
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.