Fermer
Apps

Comment vous prémunir du ZoomBombing sur Zoom ?

Comment vous prémunir du ZoomBombing sur Zoom ?

L’outil de vidéoconférence Zoom a annoncé la sortie de deux nouvelles fonctionnalités de sécurité pour aider les participants à éliminer les intrus de la réunion, ainsi que la révélation d’un de ses plus importants outils de sécurité interne.

Depuis que la pandémie de coronavirus a entraîné une augmentation considérable de l’utilisation des outils de vidéoconférence, les trolls en ligne ont décidé qu’il serait amusant de détourner des réunions — souvent en étant secrètement invités par des participants qui ont partagé l’identifiant de la réunion privée.

Les nouveaux outils de sécurité de Zoom devraient rendre le « ZoomBombing » un peu plus difficile.

Comment interrompre temporairement une réunion Zoom ?

Les nouveaux dispositifs de sécurité devraient limiter les possibilités d’attaques dites de « ZoomBombing » à l’avenir. La première permet aux hôtes d’interrompre temporairement leur réunion et de supprimer les participants perturbateurs.

En cliquant sur « Suspendre les activités des participants », toutes les fonctionnalités de la réunion cesseront, comme les vidéos, l’audio, les discussions en réunion, les annotations, le partage d’écran et les enregistrements s’arrêteront, et les salles de réunion prendront fin.

Il s’agit alors simplement de signaler le ou les utilisateurs concernés, qui seront alors retirés de la réunion — il sera demandé aux hôtes ou co-hôtes s’ils souhaitent signaler un utilisateur de leur réunion, partager des détails et éventuellement inclure une capture d’écran. L’équipe Confiance et sécurité de Zoom sera également informée.

La réunion peut alors reprendre avec toutes les fonctionnalités pertinentes réactivées. La fonction « Suspendre les activités des participants » est activée par défaut pour tous les utilisateurs gratuits et payants de Zoom.

Signaler un perturbateur

Alternativement, les participants à la réunion peuvent désormais signaler les utilisateurs perturbateurs directement depuis le client Zoom en cliquant sur le badge de sécurité situé dans le coin supérieur gauche.

Les propriétaires et les administrateurs de comptes peuvent activer les capacités de rapport pour les non-animateurs dans leurs paramètres Web.

Ces deux nouvelles fonctionnalités sont disponibles sur les clients de bureau Zoom pour Mac, PC et Linux, ainsi que sur les applications mobiles.

Se prémunir

En outre, Zoom a également divulgué plus d’informations sur un outil interne qu’il utilise et qui, espérons-le, empêchera les réunions d’être perturbées au départ. At-Risk Meeting Notifier analyse les messages des réseaux sociaux et d’autres activités publiques en ligne pour trouver des liens de réunions Zoom partagés.

Si un lien est trouvé, l’hôte reçoit immédiatement un e-mail l’informant qu’il peut créer un nouvel identifiant de réunion, activer les paramètres de sécurité ou utiliser une autre plateforme de vidéoconférence. La décision revient en dernier ressort à l’organisateur de la réunion, mais un identifiant de réunion accessible au public est susceptible d’attirer un ou deux perturbateurs en ligne.

Pour rappel, l’une des meilleures façons de sécuriser votre réunion Zoom est de ne jamais partager votre identifiant ou votre code d’accès sur un forum public, y compris les réseaux sociaux.

Mots-clé : ZoomZoombombing
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.