Fermer
OS

Votre smartphone Huawei ou Honor risque de ne pas recevoir les futures mises à jour Android

Votre smartphone Huawei ou Honor risque de ne pas recevoir les futures mises à jour Android

Les États-Unis ont interdit Huawei il y a plus d’un an, interdisant à tous les géants américains de commercer avec la société chinoise. Le ministère américain du Commerce a offert à plusieurs reprises une licence temporaire de 90 jours à Huawei afin de faciliter le processus pour ses partenaires et les consommateurs. Il s’agissait de leur permettre de renoncer à utiliser les équipements de Huawei pendant ce temps.

Cependant, selon un récent rapport du Washington Post, la dernière licence de Huawei a expiré le 13 août et le ministère du Commerce est réticent à en délivrer une autre, ce qui met en péril les activités de la société. L’absence de licence signifie que Huawei ne peut plus faire des affaires avec des entreprises américaines.

La plus grande répercussion de cette décision sera son partenariat de longue date avec Google pour Android. L’expiration de la licence rend illégale toute collaboration entre les entreprises, qu’il s’agisse de matériel ou de logiciels, et Huawei. Grâce à la licence temporaire, Google a pu fournir à l’entreprise des mises à jour et des correctifs de sécurité pour Android.

Google a confirmé ce fait au Washington Post, en déclarant que la licence temporaire était essentielle pour fournir des mises à jour Android aux smartphones de Huawei par des moyens officiels. Le géant chinois devra désormais s’appuyer sur la version open source d’Android pour développer les futures mises à jour logicielles — s’il prévoit de rester fidèle à Android.

Cependant, il ne pourra distribuer la mise à jour qu’en Chine, car il n’a pas besoin d’y intégrer les applications Google.

Pas de mise à jour vers Android 11

Huawei est actuellement dans une situation très délicate, car non seulement ses stocks de puces s’épuisent, mais son support logiciel est également dans les limbes à partir de maintenant. Si vous êtes propriétaire d’un smartphone Huawei ou Honor, il y a de fortes chances que vous ne receviez pas la dernière mise à jour d’Android 11.

La société travaille sur son propre HarmonyOS en interne, mais il est actuellement limité à la gamme des smartphones. Il pourrait être couplé avec le noyau HMS (Huawei Mobile Services) à l’avenir pour apporter une nouvelle expérience aux utilisateurs de smartphones. Le géant chinois va tenter de proposer HarmonyOS comme alternative à Android et iOS dans un futur proche.

Mots-clé : AndroidHarmonyOSHonorHuawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.