Fermer
Smartphones

Grâce à TSMC, la puce Apple A14 de l’iPhone 12 devrait être très puissante

La puce Apple A14 de l'iPhone 12 devrait être très puissante

La prochaine génération d’iPhone d’Apple est sur le point d’être lancée. Pour l’instant, nous pensons qu’Apple pourra lancer le nouvel iPhone 12 en septembre, comme d’habitude, et nous savons déjà certaines choses à leur sujet grâce à des rumeurs et des rapports. Il semblerait que le processeur Apple A14 qui équipera la série d’iPhone 12 soit la puce la plus puissante et la plus efficace à ce jour.

C’est ce qui ressort de certains éléments mentionnés lors d’un appel aux gains de TSMC. Selon un rapport de PhoneArena, TSMC a confirmé que les puces en 5 nm feront bientôt leur apparition dans les smartphones. La société aurait déclaré que les puces de 5 nm contribueront aux revenus de TSMC à l’automne.

Cela laisse indirectement, mais assez clairement, penser que l’iPhone 12 est équipé de puces de 5 nm. Cela va être une aubaine pour Apple, et nul doute que le pôle marketing travaille déjà aux mots à utiliser lors de la future conférence de presse. La dernière puce pour smartphone de Qualcomm, le Snapdragon 865+, franchit la barrière des 3 GHz, mais elle est construite selon le procédé de 7 nm, comme le processeur Apple A13.

L’une des raisons pour lesquelles les fabricants de puces sont désireux de passer à des nœuds plus petits est qu’au niveau moléculaire, les atomes sont plus denses. Cela permet aux électrons de se déplacer plus rapidement et plus efficacement dans toute l’architecture de la puce sans même avoir besoin de concevoir la puce elle-même.

Dans le cas présent, avec son procédé de 5 nm, TSMC revendique des performances 15 % plus rapides et une consommation d’énergie 30 % inférieure à celle de son procédé en 7 nm.

Un iPhone 12 plus puissant

Cela pourrait signifier que la puce A14 de l’iPhone 12 serait à nouveau la puce la plus puissante d’un smartphone, ce qu’Apple ne manque jamais de mentionner lors de son lancement. Avec le transfert en interne de la conception des puces pour les Mac, les iPad et les iPhone, il y a fort à parier que les ingénieurs d’Apple ne resteront pas les bras croisés, et vont considérablement améliorer les performances des puces.

Si cela s’avère exact, l’iPhone 12 aura beaucoup plus de place pour des éléments comme la réalité virtuelle et augmentée, qui sont des domaines importants pour Apple. De plus, cela pourrait aussi signifier de meilleures améliorations liées à la caméra pour l’iPhone 12. Les puces A14 d’Apple seront bientôt produites sur les lignes de TSMC, si ce n’est déjà fait, et nous verrons le résultat en octobre avec le lancement de l’iPhone 12.

Mots-clé : AppleApple A14iPhone 12TSMC
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.