Fermer
Périphériques

DJI officialise le Mavic Air 2 à 849 €, avec une meilleure caméra et un temps de vol plus long

Les drones, en particulier les drones grand public, ont des utilisations variées de nos jours, allant du plaisir éphémère à la création de contenu amateur. Ce dernier consiste souvent à prendre des photos et des vidéos de haute qualité de paysages pittoresques ou de cascades époustouflantes depuis le ciel. C’est exactement le cas d’utilisation que DJI a envisagé pour son dernier drone grand public. Deux ans et demi après avoir présenté le premier Mavic Air, DJI annonce son successeur : le Mavic Air 2.

Il est équipé d’un capteur photo plus grand, délaisse le Wi-Fi au profit de la technologie de transmission OccuSync propre à DJI, dispose d’une autonomie de vol allant jusqu’à 34 minutes et est doté d’un contrôleur entièrement repensé.

Le Mavic Air 2 est disponible dès aujourd’hui au prix de 849 euros et sera expédié 12 à 17 jours ouvrés après la commande. Le Bundle Fly More, qui, pour la première fois, comprend des filtres ND (enfin) ainsi qu’un sac de transport, des protections d’hélices, une station de recharge et 3 batteries, est disponible au prix de 1 049 euros. DJI note qu’en « raison de la disponibilité limitée du produit, chaque client ne peut acheter qu’une seule unité. Les commandes supplémentaires passées après l’achat d’une unité seront annulées ».

DJI le présente également comme son drone le plus intelligent et le plus sûr à ce jour, et ce en grande partie grâce à sa pléthore de capteurs d’évitement d’obstacles. Il est doté de modes de détection de scènes préprogrammées qui optimise automatiquement plusieurs paramètres de caméra de façon intelligente selon les scènes, réparties en cinq catégories : coucher de soleil, ciel, herbe, neige et arbres. Tous les modes de vol autonomes de DJI bénéficient également d’une mise à jour de leurs performances.

Le nouveau capteur du Mavic Air 2 est un capteur « Quad Bayer » CMOS de 1/2 pouces. Il est similaire au capteur de 48 mégapixels qui est disponible dans les smartphones depuis un an ou deux. Par défaut, il capture une image de 12 mégapixels, mais il est possible de prendre des photos en utilisant la pleine résolution. Le capteur se trouve derrière un objectif fixe de 28 mm (équivalent) à ouverture f/2.8. Des fonctions intelligentes comme la mise à jour d’ActiveTrack 3.0, de Point of Interest 3.0 et de Spotlight 2.0 garantissent que le sujet choisi soit toujours dans le cadre.

Pour la vidéo, le Mavic Air 2 peut prendre des images de 4K à une vitesse allant jusqu’à 60 images/seconde. Il dispose également de capacités HDR pour la vidéo (jusqu’à 4K à 30 fps) et les photos panoramiques HDR. Le Mavic Air 2 est également capable d’exporter des vidéos 8K en time-lapse, cependant tous les modes ne supporteront pas le 8K au lancement et devraient être disponibles vers la fin du mois de juin.

Éviter les obstacles

Le Mavic Air 2 est également le premier drone à être équipé de AirSense, une technologie qui détecte et avertit l’opérateur du drone des avions à proximité. La fonctionnalité sera d’abord disponible en Amérique du Nord, tandis que d’autres régions commenceront à recevoir des unités avec le mode AirSense cet été en raison de problèmes de chaîne d’approvisionnement causés par la pandémie du COVID-19.

En ce qui concerne les autres dispositifs de sécurité des drones, le Mavic Air 2 est équipé de capteurs d’obstacles à l’avant et à l’arrière pour éviter les collisions. Et le capteur optique, le capteur infrarouge et le feu auxiliaire aident au positionnement visuel, à l’atterrissage en sécurité et à la visibilité. Bien que DJI indique que ses modes de vol autonomes ont été améliorés, la société précise qu’il ne faut pas s’attendre au même type d’expérience de vol autonome que celle que permet le drone Skydio dans ce modèle.

Meilleure radiocommande

Concernant la conception, le nouveau Mavic Air 2 est légèrement plus grand et plus lourd que la génération précédente, mais il ressemble toujours à un petit frère du Mavic 2 Pro et du Mavic 2 Zoom. Les trois drones partagent finalement la même conception — le boîtier gris — et ressemblent maintenant davantage à un élément d’une gamme complète.

Enfin, la nouvelle radiocommande, légèrement plus grande, n’a pas d’antennes visibles qui dépassent sur le dessus. À la place, cette zone est maintenant utilisée pour un support de smartphone.

Mots-clé : DJIdroneMavic Air 2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.