Fermer
Google

Comme Apple, Google veut développer ses processeurs pour les Pixel et Chromebooks

Comme Apple, Google veut développer ses processeurs pour les Pixel et Chromebooks

Nous savons depuis un certain temps que Google envisage de construire ses propres puces pour alimenter la gamme de smartphones Pixel, mais selon un nouveau rapport, la société a fait d’énormes progrès dans ce projet. Google pourrait développer son propre processeur qui pourrait alimenter les smartphones Pixel de la société dès l’année prochaine, tandis que des versions ultérieures du processeur pourraient être utilisées dans les Chromebooks de Google, selon un rapport d’Axios.

En apparence, ce que Google vise avec son propre processeur est d’adopter une approche analogue à celle d’Apple, qui fabrique également les puces de l’iPhone en interne. Ainsi, un Pixel équipé d’une puce fabriquée par Google pourrait devenir un rival encore plus important de l’iPhone, car le géant de la recherche basé à Mountain View aurait un meilleur contrôle sur les performances et l’efficacité énergétique du processeur.

La puce, dont le nom de code semble être « Whitechapel », pourrait être un processeur ARM à 8 cœurs construit selon le procédé de fabrication à 5 nanomètres de Samsung, selon Axios. Le processeur pourrait être optimisé pour faire fonctionner la technologie d’apprentissage automatique de Google et une partie de la puce pourrait être désignée pour améliorer les performances de Google Assistant, selon le rapport.

Google veut passer plus de temps à effectuer des tests en interne, de sorte que le Pixel de prochaine génération attendu dans le courant de l’année ne sera probablement pas alimenté par ce nouveau processeur. Au lieu de cela, la source susmentionnée indique que la puce fabriquée par Google devrait être utilisée sur le Pixel 2021.

Prête pour le Pixel 6 ?

Google fabrique déjà ses propres puces pour d’autres fonctionnalités dans ses appareils. Certains de ses smartphones Pixel sont dotés d’une puce de sécurité appelée Titan M, par exemple, tandis que le Pixel 4 possède un coprocesseur appelé Pixel Neural Core.

Cependant, à l’heure actuelle, le processeur principal des Pixel est fabriqué par Qualcomm. Le passage à un processeur conçu par Google pourrait aider à faire fonctionner de manière optimale les logiciels et services de Google et pourrait améliorer l’expérience d’utilisation du futur matériel de Google, un peu comme les puces de la série A d’Apple sont optimisées pour faire fonctionner iOS.

Coup dur pour Qualcomm

Mais dans le même temps, ce passage serait également un coup dur et une perte importante pour Qualcomm, qui fournit actuellement des processeurs à la plupart des smartphones Android, seuls Huawei et (certains) des appareils Samsung ne disposant pas de puces Qualcomm.

Bien sûr, il y a beaucoup de choses qui entrent dans la planification d’un processeur, donc bien que l’on s’attende actuellement à voir cette puce conçue par Google dans les Pixel de 2021, cela pourrait prendre plus de temps. Nous verrons ce qui se passera d’ici là, alors restez à l’écoute pour en savoir plus.

Mots-clé : ChromebookPixelPixel 6Whitechapel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.