Fermer
Jeux

Google Stadia arrive sur les smartphones de Samsung, ASUS et Razer

Google Stadia arrive sur les smartphones de Samsung, ASUS et Razer

Lorsque le service de streaming de jeux Stadia de Google a été lancé l’année dernière, il a tenu sa promesse de vous permettre de diffuser des jeux PC sur Internet vers presque n’importe quel ordinateur (avec un navigateur Web), TV (avec un Chromecast Ultra) ou smartphone (tant qu’il s’agit d’un smartphone Pixel). Maintenant, Google veut élargir son support sur mobile.

Google a annoncé hier soir que sa plateforme de jeux sur le cloud, Stadia, fonctionnera sur certains smartphones Android de Samsung, ASUS et Razer à partir du 20 février. Jusqu’à présent, Stadia ne fonctionnait que sur certains smartphones Pixel — les propres téléphones de Google.

Voici la liste complète des 19 nouveaux smartphones pris en charge, dont la ligne Galaxy S20 qui sortira le 6 mars :

  • Samsung Galaxy S8
  • Samsung Galaxy S8+
  • Samsung Galaxy S8 Active
  • Samsung Galaxy Note 8
  • Samsung Galaxy S9
  • Samsung Galaxy S9+
  • Samsung Galaxy Note 9
  • Samsung Galaxy S10
  • Samsung Galaxy S10E
  • Samsung Galaxy S10 Plus
  • Samsung Galaxy Note 10
  • Samsung Galaxy Note 10+
  • Samsung Galaxy S20
  • Samsung Galaxy S20+
  • Samsung Galaxy S20 Ultra
  • Razer Phone
  • Razer Phone 2
  • Asus ROG Phone
  • Asus ROG Phone II

Ces nouveaux ajouts — combinés à la prise en charge actuelle des Pixel 2, Pixel 2 XL, Pixel 3, Pixel 3 XL, Pixel 3a, Pixel 3a XL et Pixel 4 — signifient que vous pouvez désormais jouer aux jeux Stadia sur 26 smartphones Android différents. Cependant, l’application iOS de Stadia ne vous permet pas de jouer à des jeux. Vous devrez donc attendre si vous voulez jouer à des jeux Stadia sur votre iPhone ou votre iPad.

En janvier, Google a promis de proposer plus de 120 jeux sur le service de jeux en ligne en 2020, ce qui devrait permettre de proposer davantage de contenu sur Stadia tout au long de cette année. La plateforme a annoncé 5 de ces nouveaux jeux la semaine dernière.

La concurrence est rude

Bien qu’il soit bon de voir Google étendre sa liste d’appareils pris en charge, la société est déjà à la traîne face à la concurrence : GeForce NOW de NVIDIA prend en charge la plupart des smartphones fonctionnant sous Android 5.0 ou une version ultérieure, tandis que le projet xCloud de Microsoft (qui est toujours en preview) prend en charge la plupart des smartphones avec Android 6.0 ou une version ultérieure.

Cela dit, Stadia est encore jeune. Jusqu’à présent, il y a seulement 40 jeux disponibles à diffuser sur le service. Et tandis que Google a lancé le service d’abonnement Stadia Pro en novembre, la société n’a pas encore déployé le service gratuit « Stadia Base » qui permettra aux utilisateurs d’acheter et de jouer à des jeux individuellement moyennant des frais.

Mots-clé : ASUSGoogleRazerSamsungStadia
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.