Fermer
OS

En 2019, macOS est désormais la cible préférée des hackers

En 2019, macOS est désormais la cible préférée des hackers

Windows a la réputation d’être la plus grande cible des virus, des chevaux de Troie et de toutes sortes de logiciels malveillants, notamment en raison de la facilité avec laquelle il a pu passer à travers les défenses du système d’exploitation. Dans une certaine mesure, cela reste vrai, notamment en raison du nombre de potentielles victimes dans le monde entier. Cependant, le vent du changement souffle, même dans l’industrie des logiciels malveillants et il semble que, au moins pour 2019, les Mac aient dépassé leurs homologues Windows en ce qui concerne le nombre croissant de logiciels malveillants et d’attaques qui ont menacé les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables d’Apple.

En effet, l’entreprise de sécurité Malwarebytes révèle dans son dernier rapport que le nombre de menaces visant les Mac augmente plus vite que sur Windows, car elle a détecté deux fois plus de tentatives malveillantes visant les utilisateurs Apple que d’attaques Windows.

En d’autres termes, les Mac sont devenus les cibles préférées des hackers, Malwarebytes expliquant que les menaces visant spécifiquement les utilisateurs de Mac ont augmenté de pas moins de 400 % en 2019 par rapport à l’année précédente. « Pour voir si cette augmentation reflète la réalité du paysage des menaces Mac, nous avons examiné les menaces sur les Mac et les PC Windows. En 2019, nous avons détecté une moyenne de 11 menaces sur Mac, soit près du double de la moyenne de 5,8 menaces sur Windows », explique la société.

Selon leur analyse, qui est uniquement basée sur les données des clients de Malwarebytes, les utilisateurs de Mac ont été ciblés par 11 menaces l’année dernière. Dans le cas de Windows, seulement 5,8 menaces ont été détectées en 2019.

En ce qui concerne Windows, le nombre de détections a en fait diminué de 2 % dans le cas des consommateurs, mais en revanche, il a augmenté de pas moins de 13 % pour les entreprises. Cela montre que les hackers ne s’en prennent plus aux utilisateurs lambdas, mais aux entreprises où une attaque réussie pourrait faire plus de dégâts.

Les temps changent

Les logiciels publicitaires ont été la principale menace pour les consommateurs utilisant Windows l’année dernière, selon Malwarebytes, suivi par les logiciels à risque, les chevaux de Troie et autres outils de piratage. En ce qui concerne les Mac, la menace principale était Adware.NewTab, suivi de PUP.PCVARK et PUP.MacKeeper.

Pour 2020, Malwarebytes anticipe une augmentation en matière d’attaques de ransomwares, avec des attaques hybrides qui s’appuient sur des charges utiles à plusieurs niveaux pour devenir plus courantes à la fois contre les consommateurs et les entreprises.

Mots-clé : MacOSsécurité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.