Fermer
Réalité virtuelle

Google rend open source son Cardboard maintenant que Daydream est mort

Google rend open source son Cardboard maintenant que Daydream est mort

Malheureusement, en 2015, Google a lancé son entrée formelle dans le monde de la réalité virtuelle mobile. En octobre dernier, Google a officiellement abandonné son casque Daydream View VR. Et, la société a franchi une nouvelle étape par rapport à sa position initiale de leader dans le domaine de la réalité virtuelle sur smartphone en annonçant aujourd’hui qu’elle passe en open source l’application de son projet Cardboard, son propre casque VR.

Elle avait déjà « ouvert » le casque VR en carton en affichant ses spécifications techniques pour que tout le monde puisse les télécharger, donc c’est bien de voir Google ouvrir également la partie logicielle de ce projet.

Le but du Google Cardboard était de rendre les expériences de réalité virtuelle accessibles à ceux qui n’ont pas les moyens de se payer un casque autonome complet, sans parler de l’ordinateur nécessaire pour faire fonctionner le logiciel. Bien qu’il nécessite un smartphone plus ou moins puissant, ces appareils mobiles n’étaient encore qu’une fraction du prix d’un système VR complet.

Google a précisé qu’elle a expédié « plus de 15 millions d’unités [Cardboard] dans le monde entier », mais qu’il a vu l’utilisation du Cardboard « diminuer avec le temps ». Malheureusement, cela ne me surprend pas — je ne pense pas qu’il y ait eu beaucoup d’utilisations fascinantes pour le Cardboard, au-delà de sa nouveauté initiale.

Voyant un public, mais n’investissant plus complètement dans la plateforme, Google a fait ce que toute société de technologie fait pour mettre un produit en mode « support » : l’open source. Avec un SDK VR open source, les entreprises et les communautés peuvent reprendre là où Google s’est arrêté et continuer à utiliser le Cardboard. Mieux encore, ils peuvent probablement même essayer de l’étendre à des endroits où Google n’a jamais osé le prendre.

Un projet qui va s’améliorer ?

Lancé en 2014, le Cardboard a été l’un des premiers kits VR disponibles pour les amateurs de DIY, suivant des projets comme le FOV2GO, et a contribué à lancer des années d’intérêt pour la VR sur un smartphone. Aujourd’hui, cette tendance n’est officiellement terminée, avec apparemment aucun moyen d’acheter le Gear VR d’Oculus et l’abandon de Daydream par Google. Maintenant que Google a ouvert le code source pour son Cardboard, je suppose que cela signifie que la réalité virtuelle à l’aide d’un smartphone est officiellement abandonnée.

Google précise qu’elle contribuera au projet open source du Cardboard en « ajoutant de nouvelles fonctionnalités », mais au-delà de s’engager à ajouter un pack SDK pour Unity, elle ne précise pas quelles pourraient être ces fonctionnalités.

Si vous voulez vérifier le projet par vous-même, Google a partagé la documentation pour les développeurs et a téléchargé le SDK Cardboard dans un repository GitHub.

Mots-clé : CardboardDaydreamGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.