Fermer
Réseau

IFA 2019 : TP-Link lance son premier routeur de milieu de gamme doté du Wi-Fi 6

IFA 2019 : TP-Link lance son premier routeur de milieu de gamme doté du Wi-Fi 6

Plus tôt dans la semaine, avant le début de l’IFA 2019, TP-Link, spécialiste dans le réseau, a lancé un nouveau routeur de maison doté de capacités Wi-Fi 6, le Archer AX50. Cette nouvelle entrée dans la gamme de produits Wi-Fi 6 en plein essor de la société offre aux personnes qui cherchent à augmenter la vitesse de leur réseau personnel un choix fiable en milieu de gamme.

Actuellement, la gamme de routeurs Wi-Fi 6 est très compacte, mais bien que TP-Link n’ait pas encore annoncé le prix de son nouvel Archer AX50, si l’on en croit les anciens modèles de la gamme Archer de la société, il pourrait offrir une alternative plus abordable aux offres presque exclusivement haut de gamme lancées jusqu’ici par ses concurrents.

La puce Intel au cœur du AX50 lui permet d’exploiter toutes les caractéristiques de la norme Wi-Fi 6, notamment le MU-MIMO (Multi-User, Multiple-Input and Multiple-Output), une technologie qui permet d’envoyer et de recevoir des informations à destination de plusieurs appareils en même temps, plutôt que tour à tour, le TWT (Target Wakeup Time) pour optimiser la batterie et limiter les interférences avec les appareils à proximité, ou encore OFDMA (Orthogonal Frequency-Division Multiple Access), qui augmente l’efficacité et la vitesse du réseau en optimisant les signaux de transmissions de données.

En plus de ces caractéristiques spécifiques au Wi-Fi 6, le nouveau routeur de Solar and Heliospheric Observatory (SOHO) dispose également de fonctionnalités exclusives telles que HomeCare de TP-Link, qui combine le filtrage de base du trafic malveillant et la gestion des paquets LAN par le périphérique client. Le AX50 possède également toutes les fonctionnalités de base auxquels les consommateurs s’attendent d’un routeur personnel, comme les listes noires et les listes blanches, le Universal Plug and Play (UPnP) et le déclenchement des ports, ainsi que la configuration de pare-feu.

Attention quelques manques…

Malheureusement, il semble que TP-Link n’a pas l’intention que le AX50 se conforme pleinement à toutes les spécifications qui composent la norme Wi-Fi 6 ou les incarne. L’entreprise choisira plutôt les parties de la norme Wi-Fi 6 qu’elle livrera effectivement à l’appareil sur le plan matériel ou logiciel. L’absence d’un tel protocole d’authentification Wi-Fi 6 est évidente : le protocole d’authentification sécurisé WPA3. Bien qu’il soit loin d’être parfait, le WPA3 a remédié à bon nombre des lacunes des spécifications antérieures en matière d’accès protégé Wi-Fi et a été conçu pour les particuliers avec son approche d’intervention limitée « ça marche tout simplement » pour une connexion sécurisée aux routeurs.

Dans le même ordre d’idées, à savoir l’adoption des normes, il convient également de noter que certaines des principales caractéristiques du Wi-Fi 6 nécessitent des appareils clients équipés de cartes sans fil 802.11ax (le nom technique du Wi-Fi 6). Ainsi, les personnes qui ne possèdent pas de produits mobiles ou de bureau conformes à la norme 802.11ax ne vont pas pleinement profiter de ce routeur ou de tout autre routeur Wi-Fi 6 pour le moment. Puisqu’il est beaucoup trop tôt pour dire quelle part des spécifications Wi-Fi 6 les fabricants de périphériques clients ou de routeurs incluront dans leurs produits à l’avenir, nous devrons attendre et voir comment le Wi-Fi 6 sur papier se compare au Wi-Fi 6 dans la pratique réelle.

Mots-clé : Archer AX50IFA 2019TP-LinkWi-Fi 6
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.