Fermer
Smartphones

Apple bloque la réparation de la batterie de l’iPhone pour éviter les réparation de tiers

Apple bloque la réparation de la batterie de l'iPhone pour éviter les réparation de tiers

Apple est connu pour être contre les réparations par des tiers. Par le passé, la société elle-même a confirmé que la puce T2 des Mac était également conçue pour décourager les réparations par des tiers. Apple en a cité les raisons, principalement la sécurité et la fraude. Il est compréhensible que des personnes sans méfiance puissent se faire arnaquer avec des réparations de qualité médiocre, qui coûtent moins cher que les services d’Apple.

Cependant, des réparateurs Apple connus tels que iFixit ont accusé l’entreprise de monopoliser le service après-vente de ses produits. Aujourd’hui, Apple aurait activé un verrouillage logiciel sur les batteries de l’iPhone pour qu’il soit également difficile de remplacer les batteries non officielles.

Selon un rapport d’iFixit, Apple semble avoir délibérément ajouté une fonctionnalité selon laquelle les batteries de remplacement dépourvues de microcontrôleur Texas Instruments avec une clé d’authentification Apple unique sont empêchées de fournir aux utilisateurs des données cruciales sur l’état de la batterie. En d’autres termes, les données d’intégrité de la batterie ne sont pas montrées aux utilisateurs ou aux réparateurs. Il inclut également des données concernant la capacité maximale et la capacité de performance maximale. De plus, les utilisateurs reçoivent un indicateur de service qui les informe de contacter un service de réparation agréé Apple.

De plus, les batteries officielles Apple ne fonctionneront pas correctement tant qu’elles n’auront pas été vérifiées par l’entreprise. Par exemple, imaginez que vous avez une voiture avec un témoin de contrôle du moteur qui ne peut être désactivé que si vous faites réparer votre voiture par le concessionnaire officiel et pas par des tiers.

Il faudra passer chez un revendeur agréé

Cette fonctionnalité a notamment été déployée sur les modèles iPhone XR, iPhone XS et XS Max qui utilisent les dernières versions d’iOS 12. La nouvelle n’est pas une bonne chose pour les relations publiques étant donné qu’elle arrive après la controversée obsolescence programmée des iPhone par Apple.

Par le passé, Apple a lutté contre la législation sur les réparations, qui l’empêchait d’annuler les garanties ou d’interrompre toute assistance si les réparations avaient été effectuées par des clients tiers. Comme mentionné ci-dessus, Apple a insisté sur le fait qu’elle est motivée à contrôler les qualités de réparation, mais ne vend pas de pièces d’appareils neuves à des tiers. Ici, le géant basé à Redmond semble vouloir tout contrôler et augmenter ses revenus, et s’oppose ouvertement au lobbying en faveur du droit d’une réparation personnelle. En conclusion, il est conseillé aux utilisateurs de toujours faire effectuer les réparations par des services agréés.

Mots-clé : AppleiPhone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.