Fermer

Depuis son introduction en 2008, le langage HTML5 a été annoncé comme le futur du Web. En effet, avec l’arrivée de ce dernier, nous ne serions plus obligés d’être freinés par l’adoption de plugins individuels tels que Flash. Le Web serait alors libre et ouvert avec de nombreuses API fournies par l’HTML5 qui ouvriraient la voie. Comment c’est passée la révolution du Web, quand a t-elle réellement commencé, et comment ça se passe au quotidien ? C’est ce que l’infographie proposée par Wix tente d’expliquer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la qualité est au rendez-vous !

Infographie : L'histoire d'HTML5

Les humbles origines d’HTML5 remontent à 2004 avec la création de “WHAT”. L’organisation a réuni des membres de grandes entreprises de haute technologie comme Apple, Mozilla et Opera pour développer ce qui allait devenir l’HTML5. Deux ans plus tard, en octobre 2006, le World Wide Web Consortium a offert son expertise pour développer davantage le langage HTML5.

L’année magique a été en 2008, lorsque Ian Hickson a publié la première ébauche d’HTML5. Certes elle était réduite à l’essentiel, mais l’objectif n’était pas d’être exhaustif dès le début, d’ailleurs c’était impossible, et le meilleur était encore à venir. À ce sujet, le meilleur allait venir avec l’adoption majeure des grands acteurs du marché des navigateurs, et plus particulièrement Mozilla qui a ouvert la voie en étant le premier à mettre en œuvre les capacités offertes d’HTML5 au sein de Firefox 3.

Cependant, ce qui a vraiment lancé le développement d’HTML5, était un certain Steve Jobs… Il a rejeté en 2010 le célèbre plugin Flash d’Adobe dans une lettre ouverte, en indiquant qu’il ne serait pas autorisé à être embarqué sur l’un des iDevices d’Apple. Adobe a du, deux ans plus tard, stopper le développement de Flash, venant même à ne plus le proposer pour les dispositifs Android.

Google fait de grands progrès à la fin de l’année 2010 avec le lancement du Chrome Web Store en HTML5. D’autres sociétés telles que Pandora ont également commencé à expérimenter la commutation de leurs applications vers l’HTML5, mais ont reçu des critiques dithyrambiques. LinkedIn est le dernier à rejoindre le parti de l’HTML5 en libérant de 95% de son application native iPad en HTML5.

Alors, où allons-nous aller ? Les recherches ont montré qu’il y aura plus d’un milliard de smartphones compatibles HTML5 dans les mains des gens d’ici le début de l’année 2013. Ajoutez à cela le fait que les gens s’appuient de plus en plus sur les dispositifs mobiles pour la navigation Web et vous avez le début de la révolution de l’HTML5 !

Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve, mais on peut être sûr qu’HTML5 sera une partie de celui-ci. Les efforts inlassables de sociétés comme Mozilla et Google s’assurent à ce que le Web soit libre et ouvert afin que tout le monde puisse l’utiliser.

Plutôt sympa l’infographie vous ne trouvez pas ?

Mots-clé : AdobeFlashHTML5MozillaSteve Jobsweb developpement
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.