Fermer
Apple

Apple confirme qu’une petite partie des enregistrements Siri est examinée par des sous-traitants

Apple confirme qu'une petite partie des enregistrements Siri est examinée par des sous-traitants

Tout d’abord Amazon, puis Google et maintenant Apple. Il semble que chaque entreprise dotée d’un assistant numérique utilise des êtres humains pour passer en revue une sélection des interactions que les utilisateurs ont avec leurs enceintes connectées et leurs smartphones.

Après qu’une source a informé The Guardian de la pratique en matière de Siri, Apple a confirmé qu’une « petite partie des requêtes de Siri » était examinée par des travailleurs sous contrat, bien que les enregistrements ne soient pas liés à un identifiant Apple.

Des informations telles que l’emplacement, les coordonnées et d’autres données d’application sont consignées et incluses dans les enregistrements, selon l’informateur anonyme qui a contacté le Guardian.

« Les réponses Siri sont analysées dans des installations sécurisées et tous les examinateurs sont tenus de respecter les strictes exigences de confidentialité dApple », a déclaré Apple, ajoutant que moins de 1 % des demandes quotidiennes de Siri étaient examinées de cette manière.

Une écoute aisée

La source du Guardian indique que beaucoup d’enregistrements proviennent d’activations accidentelles : des conversations sur des informations médicales, des affaires de drogue et des rapports sexuels ont apparemment été capturées et passées en revue.

Comme avec Amazon Alexa et Google Assistant, l’objectif de ce processus de révision est d’améliorer la précision, selon Apple. Les examinateurs doivent noter les clips, généralement de quelques secondes à la fois, pour déterminer si Siri a géré l’interaction de manière appropriée. Il est toujours un peu déconcertant que des êtres humains réels puissent écouter votre conversation quotidienne si Siri est à portée de voix. Pour le moment, il n’y a aucun moyen de refuser que vos enregistrements soient revus de cette façon.

En mettant l’accent sur la confidentialité des utilisateurs, Apple pourrait prendre des mesures pour rendre plus anonymes les enregistrements avant leur relecture ou donner aux utilisateurs plus d’options quant au traitement de leurs enregistrements. Cependant, comme souvent, il a fallu des investigations pour faire la lumière sur cette pratique.

Mots-clé : AppleSiri
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.