Fermer
Apple

Apple vient d’acquérir la division modem pour smartphones de Intel

Apple vient d'acquérir la division modem pour smartphones de Intel

Apple va acquérir « la majorité » du marché des modems pour smartphones de Intel pour un milliard de dollars, ont annoncé aujourd’hui les deux sociétés. Environ 2 200 employés d’Intel rejoindront Apple, qui met également la main sur les équipements IP et des équipements d’Intel. La transaction devrait être finalisée vers la fin de l’année.

Intel ne sortira pas complètement du secteur des modems. La firme sera toujours capable de développer des modems pour PC, des appareils IoT, des véhicules autonomes et apparemment tout ce qui n’est pas un smartphone. Le directeur d’Intel, Bob Swan, a déclaré que l’acquisition permettrait à la société de se concentrer sur le développement d’autres technologies 5 G.

Grâce à cette acquisition, Apple est désormais sur le point de produire ses propres modems 5G pour ses smartphones, plutôt que de devoir faire appel à Qualcomm pour le matériel. Apple a récemment résolu son différend de longue date avec le fabricant de puces et, ce faisant, Intel n’a pas tardé à annoncer qu’elle se retirerait du marché de la téléphonie 5G directement à la suite du règlement. Les analystes cités par Bloomberg à l’époque suggèrent que les modems internes d’Apple pourraient être prêts d’ici trois ans.

Johny Srouji, premier vice-président des technologies matérielles chez Apple, a déclaré que cette acquisition « contribuera à accélérer notre développement sur les futurs produits et permettra à Apple de se distinguer davantage à l’avenir ».

Une bonne nouvelle

Le développement de ses propres modems peut potentiellement apporter d’énormes avantages à Apple. En particulier, il ne serait plus soumis aux conditions de licence de brevet de Qualcomm, qui étaient à l’origine du long litige entre les deux sociétés. Par le passé, Apple avait accusé Qualcomm d’avoir facturé des redevances « disproportionnées » sur les redevances de brevets. À la suite du litige, Apple a utilisé les modems d’Intel exclusivement pour son iPhone XS. Apple a affirmé avoir tenté d’utiliser les modems de Qualcomm, mais que la société avait refusé de les vendre à Apple.

Les performances réelles suggèrent que la technologie de modem d’Intel a toujours été à la traîne par rapport à celle de Qualcomm. Lorsque Apple utilisait des modems des deux sociétés sur l’iPhone X, un rapport affirmait que le matériel de Qualcomm offrait des vitesses supérieures à celles d’Intel, malgré la désactivation de certaines fonctionnalités du modem de Qualcomm.

Apple travaillait depuis quelque temps déjà au développement de ses propres modems. Les pourparlers avec Intel en vue de l’acquisition de son activité modem devraient avoir débuté l’été dernier, selon le Wall Street Journal, lorsque Swan est arrivé à la tête de l’entreprise.

Mots-clé : acquisitionAppleIntel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.