Fermer
Mobile

Apple pourrait acquérir l’activité de modem 5G d’Intel pour 1 milliard de dollars

Apple pourrait acquérir l'activité de modem 5G d'Intel pour 1 milliard de dollars

Apple a peut-être volontairement annulé un accord pour acquérir l’activité de modem abandonné par Intel pour 1 milliard dollars, comme le rapporte le Wall Street Journal aujourd’hui. En effet, le journal indique qu’un accord pourrait être annoncé dès la semaine prochaine.

En avril dernier, Intel a annoncé sa sortie du secteur des modems mobiles 5G, après la conclusion d’un accord surprise avec Qualcomm par Apple, selon lequel le géant basé à Cupertino reviendrait une fois de plus à l’utilisation des modems de Qualcomm dans ses propres unités. Bob Swan, PDG d’Intel, a ensuite précisé qu’Intel avait abandonné le secteur des modems directement à cause du changement de stratégie d’Apple. Sans le géant à la pomme croquée à ses côtés, la société a conclu qu’elle « ne voyait tout simplement pas la voie à suivre », annulant ainsi son intention initiale de lancer un modem 5G en 2020.

Selon un rapport publié à l’époque par Bloomberg, Apple aurait décidé qu’Intel ne pourrait pas fournir à l’iPhone un modem 5G dans un délai raisonnable, forçant Apple à se réconcilier avec Qualcomm après des années de litiges juridiques controversés.

Désormais, un accord permettant à Apple d’acquérir cette partie des activités d’Intel, couvrant un portefeuille de brevets et un personnel d’une valeur de 1 milliard de dollars ou plus, pourrait être conclu la semaine prochaine, indique les sources au WSJ.

Une indépendance vis-à-vis des tiers

Après le contrat Apple/Qualcomm, Intel aurait commencé à chercher un acheteur pour ses activités de modems. Et Apple s’avère donc très intéressé comme acheteur. Avant les accords Apple et Qualcomm, Intel était devenu le seul fournisseur de modem tiers pour les iPhone lancés en 2018. Apple est depuis longtemps le seul client important d’Intel pour les modems : presque tous les autres smartphones Android majeurs s’appuient sur les solutions de Qualcomm ou des puces développées en interne.

Alors qu’Apple a signé un nouveau contrat avec Qualcomm, la célèbre société de technologie travaillerait déjà au développement de ses propres modems en interne, comme elle le fait avec son actuelle plateforme de processeur interne, qui a abouti aux chipsets de la série A exclusifs de l’iPhone et de l’iPad. L’ajout du portefeuille et de l’expérience d’Intel au processus — une expérience qui inclut les travaux existants sur les puces 5G pour iPhone — ne ferait probablement qu’accélérer ce processus et permettre à Apple de fonctionner indépendamment de tiers pour ses futurs modems.

Mots-clé : 5GAppleIntel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.