Fermer
Google

Google fait de l’indexation « Mobile First » la nouvelle valeur par défaut

Google fait de l’indexation « Mobile First » la nouvelle valeur par défaut

Google fait de l’indexation de recherche « mobile first » l’indexation par défaut pour les nouveaux domaines. Cela signifie que toute personne qui lance un nouveau site Web devra s’assurer que la version mobile de son site est à la hauteur. Et Google recommande fortement aux webmasters de déployer un design responsive.

C’est en 2016 que Google a annoncé l’indexation « mobile first ». Ce lancement était une réponse à la façon dont les gens accédaient à Google, les personnes effectuant davantage de recherches sur leurs appareils mobiles que de leurs ordinateurs de bureau. Ainsi, évaluer un site Web uniquement par sa compatibilité sur un ordinateur bureau n’avait guère de sens.

En 2019, de plus en plus de personnes effectuent des recherches sur Google à partir de leurs appareils mobiles. Google utilisera donc la version mobile d’un site Web « pour classer les pages de ce site, pour comprendre les données structurées et pour afficher des extraits de ces pages dans nos résultats ».

L’indexation « Mobile First » est la nouvelle valeur par défaut

En conséquence de ce changement, à partir du 1er juillet 2019, Google autorisera par défaut l’indexation « mobile first » des sites Web pour « tous les nouveaux sites Web, auparavant inconnus de Google Recherche ». Ceci est réalisé à l’aide d’un smartphone Googlebot qui parcourt le Web à la recherche de contenu.

Pour faire face à ce développement, toute personne qui met en place un nouveau site Web devrait utiliser une conception responsive. En un mot, un design responsive signifie que votre site Web s’adaptera à tous les appareils, qu’il s’agisse d’un ordinateur de bureau, d’une tablette ou d’un smartphone.

Pour les sites établis, Google continuera de « déterminer s’ils sont prêts pour l’indexation mobile en fonction de la parité du contenu (texte, images, vidéos, liens), des données structurées et autres métadonnées (par exemple, titres et descriptions, meta tags robots) ».

Sur le blog Google Webmaster Blog, Google a exprimé sa gratitude, en disant : « Nous sommes heureux de voir comment le Web a évolué, centré initialement pour les ordinateurs de bureau, à devenir convivial pour les mobiles, et maintenant à être pour la plupart crawlable et indexable avec les user-agents mobiles ! ».

L’indexation « Mobile First » donne un sens absolu

Avec tant de gens qui utilisent leur smartphone toute la journée, cette décision a un sens absolu. Et, ce constat est plus important avec les habitants des pays en développement qui n’ont souvent accès à Internet que grâce à leurs smartphones.

Évidemment, pour tous les intégrateurs et développeurs Web, c’est un travail assez complexe. Cependant, il existe des outils pour vous aider. Un site Web qui se charge en 5 secondes aura davantage de chances d’apparaître dans les résultats de recherche Google qu’un site Web nécessitant 120 secondes pour se charger. Dans le guide « Se préparer à l’indexation orientée mobile », Google montre les différentes manières dont un propriétaire de site Web peut se préparer pour l’avenir.

Mots-clé : mobile first
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.