Fermer
OS

Après tout il pourrait être compliqué d’avoir Windows sur un Chromebook

Après tout il pourrait être compliqué d'avoir Windows sur un Chromebook

Rappelez-vous l’année dernière, lorsque les développeurs ont commencé à remarquer une fonctionnalité dans le code source du système d’exploitation Chromium de Google, qui suggérait un jour que vous pourriez être en mesure du double boot Windows et Chrome OS sur le même ordinateur ?

Malheureusement, on dirait que ça n’arrivera pas de si tôt. Du moins, pas officiellement. Une récente mise à jour de Chromium Gerrit indique que le code de « Alt OS » (Project Campfire) est obsolète. Alors que la fonctionnalité très demandée de double boot avec Windows aurait pu être un ajout solide aux futurs Chromebooks, il n’est toujours pas surprenant que Google ait mis fin au projet Campfire.

Pour être juste, Google n’a jamais officiellement annoncé de prise en charge pour transformer les Chromebooks en ordinateurs à double boot pouvant exécuter Windows. Ce n’est donc pas comme si la société cédait à une promesse. Chome OS étant basé sur le projet open source Chromium, le développement a donc lieu en public, et les observateurs peuvent parfois avoir un aperçu des fonctionnalités en cours de développement qui ne voient jamais le jour (comme beaucoup d’entre elles).

Cela dit, si vous souhaitez exécuter des applications de bureau sur un Chromebook, vous disposez de davantage d’options. Et contrairement à l’implémentation apparemment obsolète de « Alt OS » ou « Campfire », vous n’avez même pas besoin de redémarrer votre appareil pour le faire.

Des solutions plus simples ?

Les Chromebooks supportent l’exécution d’applications Android ainsi que d’applications Web depuis plusieurs années. Plus récemment, Google a permis aux utilisateurs d’activer une fonctionnalité bêta de Linux pour installer des applications Linux de bureau telles que LibreOffice et GIMP.

De nombreux récents Chromebooks prennent déjà en charge Linux, et Google affirme que chaque nouveau Chromebook publié cette année sera compatible avec Linux, qu’il s’agisse d’un appareil livré avec un processeur Intel, AMD ou ARM. Après tout, si les développeurs d’applications Android peuvent exécuter simultanément Linux, Chrome OS et Android sur un Chromebook, cela pourrait stimuler le développement d’applications Android pour Chrome OS en facilitant le processus de création d’applications. Et Google est incité à faciliter le processus de développement des applications Android.

Ainsi, Google a peut-être annulé le projet Campfire afin de concentrer davantage de ressources sur le développement de sa propre famille de produits et services plutôt que sur d’autres systèmes d’exploitation tels que Windows.

Mots-clé : ChromebookWindows
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.