Fermer
Microsoft

Microsoft enregistre des résultats record pour le premier trimestre grâce au cloud

Microsoft enregistre à nouveau des résultats record pour le premier trimestre grâce au cloud

Microsoft a dévoilé aujourd’hui les résultats financiers de la société pour le deuxième trimestre de l’année fiscale 2019, enregistrant à nouveau des résultats record pour le premier trimestre grâce à sa stratégie cloud.

Les revenus de Microsoft ont atteint 32,5 milliards de dollars, en hausse de 12 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, tandis que le bénéfice d’exploitation a augmenté de 18 % pour atteindre 10,3 milliards de dollars. Le bénéfice net a donc bondi à 8,4 milliards de dollars.

Sans surprise, le cloud reste le principal catalyseur de cette croissance, Azure enregistrant à lui seul une augmentation de pas moins de 76 % par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Les produits pour serveurs et les services sur le cloud ont également bondi de 24 %, le chiffre d’affaires dans le cloud computing atteignant 9,4 milliards de dollars. « Nos solides résultats commerciaux dans le cloud computing reflètent nos profonds et croissants partenariats avec des entreprises leaders dans tous les secteurs, y compris dans la vente, les services financiers et la santé », a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. « Nous offrons une valeur ajoutée dans le cloud et dans les services de pointe tout en nous efforçant de gagner la confiance de nos clients tous les jours ».

Croissance pour les activités Surface

L’activité Surface de Microsoft est également en pleine croissance, ce qui lui a permis d’augmenter son chiffre d’affaires de 39 % au cours de ce trimestre. C’est surtout grâce au lancement de nouveaux modèles, dont le Surface Laptop 2 et la Surface Pro 6.

L’un des points forts est la performance des produits d’exploitation liés au secteur du jeu, qui ont augmenté de 8 % au cours du trimestre. Le chiffre d’affaires des logiciels et services Xbox a enregistré à lui seul une croissance de 31 %. Auparavant, Microsoft affirmait que la « force des titres de tiers » était le principal moteur de l’augmentation, mais aucune autre donnée n’a été fournie ce mois-ci.

LinkedIn est également en train de devenir un service clé pour Microsoft après que le géant du logiciel a repris le réseau social professionnel en 2016 pour un montant record de 26,2 milliards de dollars. Les revenus de LinkedIn ont augmenté de 29 % au cours du trimestre.

Windows, en particulier, a affiché de modestes chiffres au premier trimestre de l’exercice 2019. Le chiffre d’affaires des OEM de Windows a diminué de 5 %, tandis que celui des produits commerciaux Windows et des services cloud a fait un bond de 13 %.

Mots-clé : cloud
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.