Fermer
Apps

Google ferme Allo, le dernier flop de ses services de messagerie

Google-Allo-1

C’est officiel : Google va abandonner Allo. Si l’application de messagerie n’a été lancée qu’en septembre 2016, son utilisation était plutôt imparfaite et assez limitée. Une fois encore, Google était terriblement en retard dans le secteur de la messagerie.

La société a déclaré qu’elle avait cessé de travailler sur le service plus tôt cette année, et qu’elle va fermer celui-ci en mars de l’année prochaine. « Allo continuera à fonctionner jusqu’en mars 2019 et d’ici là, vous pourrez exporter tout l’historique de vos conversations depuis l’application », a déclaré Google dans un article de blog. « Nous avons beaucoup appris de Allo, en particulier des possibilités offertes par l’intégration de fonctionnalités d’apprentissage automatique, telles que Google Assistant, dans la messagerie ».

Google a déclaré vouloir « que chaque appareil Android puisse bénéficier d’une excellente expérience de messagerie par défaut », mais il n’en reste pas moins que l’utilisation d’Android est en retard sur iOS, où le service iMessage d’Apple offre une expérience simple avec des messages gratuits, des appels et des vidéos entre utilisateurs d’iPhone et iPad.

Au lieu d’Allo, Google va de l’avant avec RCS (Rich Communication Services), un standard SMS amélioré qui pourrait permettre une communication de type iMessage entre appareils Android. Mais, il y a un « mais ». Le principal inconvénient de RCS est que les opérateurs doivent développer leurs propres applications de messagerie qui fonctionnent avec le protocole et se connectent à d’autres applications, tandis que les nombreux OEM Android ont également besoin de l’assistance.

Un gros « mais »

Et, la décision d’abandonner le traditionnel SMS est délicate pour les opérateurs, qui ont traditionnellement grappillé toute forme de revenu. En effet, ils ne gagnent pas directement d’argent auprès des consommateurs avec le protocole RCS. Un autre problème : RCS n’est pas chiffré, ce qui va à l’encontre de la plupart des applications de messagerie actuellement disponibles sur le marché.

Google est réputé pour fermer des applications de communication : au fil des ans, de nombreux services tels que Buzz, Wave et Google+ ont été éteints pour se reposer à Mountain View. Par ailleurs, Google conserve Duo, le service de chat vidéo lancé aux côtés de Allo, tout en continuant à développer Hangouts en un service destiné aux entreprises, à l’instar de Slack.

Voici un petit résumé ce que l’on va retrouver en 2019 du côté de Google :

  • Allo : mort
  • Duo : bien vivant
  • Messages : la principale application de chat en ligne de Google
  • Hangouts: une mort certaine dans sa forme actuelle, axée sur le consommateur
  • Hangouts Chat: l’application de chat d’entreprise sera disponible pour les consommateurs
  • Hangouts Meet: l’application d’appel vidéo d’entreprise sera disponible pour les consommateurs

Si vous êtes l’une des rares personnes à utiliser réellement Allo, vous avez jusqu’en mars 2019 pour exporter vos données avant que l’application ne soit désactivée.

Mots-clé : AlloGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
HMD Global lance le Nokia 8.1 et son processeur Snapdragon 710 à 399 euros

Le dernier smartphone de HMD Global de marque Nokia est l’un des premiers appareils à utiliser le nouveau processeur Snapdragon 710...

Fermer