Fermer
Périphériques

Mac mini (2018) : tour d’horizon des tests, une mise à niveau évidente

Mac mini (2018) : tour d'horizon des tests, une mise à niveau évidente

Après des années à avoir été mis à l’écart, le Mac mini a finalement été mis à niveau, et le premier lot de commentaires à son sujet a été publié peu de temps après son apparition dans les Apple Store. Bien sûr, depuis la dernière mise à niveau du Mac mini – depuis le début de l’année 2014 — les choses dans le secteur du PC ont considérablement changé.

À l’instar du Mac mini original, cette nouvelle version 2018 est une affaire « d’écran, de clavier et de souris ». Cependant, il n’y a pas de modèle d’entrée de gamme à 499 dollars cette fois-ci, avec un prix de 899 euros pour un processeur Intel Core i3 quadricœur de 8e génération à 3,6 GHz. Cela monte jusqu’à 1 249 euros pour la version Core i5, une puce hexacœur de 8e génération à 3 GHz.

Pourtant, les critiques semblent vanter le rapport qualité-prix du Mac mini (2018). Plutôt que d’essayer de convaincre les utilisateurs de PC d’opter pour une alternative macOS bon marché, comme le Mac mini original était destiné à le faire, ce sont les professionnels qui sont maintenant le public cible. Ils ont des besoins différents, et c’est ces besoins auxquels le Mac mini (2018) répond.

Cet auditoire d’utilisateurs de Mac mini existants devrait certainement mettre à niveau leur machine, déclare Macworld. « Si vous utilisez des applications pouvant tirer parti de plusieurs cœurs, vous constaterez une énorme amélioration qui en vaudra la peine », écrit le site. « Même si vous n’utilisez pas d’applications multicœurs et n’utilisez que des logiciels grand public, vous constaterez une nette amélioration de la vitesse ».

Des ports très utiles, un GPU limité

Les nouveaux ports Thunderbolt 3 arborant maintenant l’arrière du Mac mini sont également utiles. « Aujourd’hui, le Mac mini est synonyme de flexibilité », écrit SixColors, soulignant que le connecteur haute vitesse permettait de connecter une variété de périphériques de niveau professionnel. Heureusement, vous ne perdez pas non plus les traditionnelles connexions telles que l’HDMI et l’USB Type-A.

CNET souligne que la mémoire vive (RAM) pouvant être mise à niveau est un autre avantage, soulignant qu’Apple a toujours utilisé les modules DDR4 SO-DIMM. Cependant, ils ne sont pas particulièrement faciles d’accès, souligne-t-il, ce qui nuit légèrement au processus de mise à niveau.

S’il y a un gros inconvénient, c’est le GPU. Bien que les options de processeur, qui peuvent être remplacées par un processeur Intel Core i7, conviennent bien, les processeurs graphiques d’Intel ne sont pas aussi impressionnants. Dans l’ensemble, les avis sont assez cohérents : Apple a donné au Mac mini tout ce dont il avait besoin. Certes, il est peut-être plus cher que par le passé, mais il est en fait plus compétitif par rapport aux mini-ordinateurs Windows.

Mots-clé : AppleMac MiniMac Mini 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.