Fermer
Périphériques

Le démontage de la Surface Pro 6 ne révèle rien de nouveau !

Le démontage de la Surface Pro 6 ne révèle rien de nouveau !

Vous seriez pardonné si vous aviez une grosse impression de déjà vu en voyant la nouvelle Surface Pro 6 de cette année. À moins que vous n’ayez d’yeux pour la nouvelle couleur noir matte, vous pourriez, comme iFixit, penser que vous avez acheté une « nouvelle Surface Pro » de rechange (2017).

Cette mise à niveau incrémentielle est presque analogue à ce qu’Apple a fait avec succès avec ses MacBook. Et pour que la similitude avec le MacBook soit à son paroxysme, la Surface Pro 6 bénéficie également du même faible score de réparabilité que les ordinateurs portables haut de gamme d’Apple.

Ce n’est pas vraiment surprenant, surtout si vous surveillez la gamme Surface depuis des années. De la même manière que les smartphones sont devenus moins faciles à réparer et à concevoir, les tablettes unibody comme la Surface Pro 6 sont tout aussi difficiles à empêcher de se fissurer lors de l’ouverture.

En effet, accéder à la Surface Pro 6 est un travail extrêmement difficile. Heureusement, iFixit a déjà une grande expérience, et cela ne s’est par terminé en catastrophe. En fait, la Surface Pro 6 est presque identique : tout est presque au même endroit et rien n’a changé.

Irréparable !

Enfin, presque rien. Il y a de nouveaux dissipateurs de chaleur pour compenser le matériel plus puissant. Et ces derniers semblent utiliser du graphite plutôt que l’habituel cuivre. Cette partie n’a pas fait l’objet de beaucoup de publicité, alors il sera intéressant de voir ce qu’ils feront dans la pratique.

Au total, la Surface Pro 6 a obtenu un lamentable résultat de 1 sur 10 sur l’échelle de réparation d’iFixit. L’accès à l’intérieur était déjà assez difficile avec toute la colle de celle-ci, et la plupart des pièces ne sont pas non plus facilement remplaçables, y compris le SSD. La seule bonne chose ? Il y a une prise casque modulaire et les vis sont des vis Torx standard, mais c’est presque un gain négligeable.

Mots-clé : MicrosoftSurface Pro 6
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.