Fermer
Smartphones

Le rêve du Surface Phone de Microsoft pourrait encore se réaliser

Le rêve du Surface Phone de Microsoft pourrait encore se réaliser

Andromeda de Microsoft est un projet qui ne verra peut-être jamais le jour, malgré les récentes découvertes suggérant que le géant du logiciel y travaille toujours. Un autre brevet découvert sur la toile montre maintenant que Microsoft envisage plusieurs approches pour Andromeda, dont une qui pourrait le rapprocher du rêve du Surface Phone, qui ne s’est jamais réalisé.

Comme vous pouvez le voir, la demande de brevet Microsoft déposée auprès de l’OMPI à la fin du mois de mars et publiée le 11 octobre contient des dessins incroyablement détaillés de ce à quoi un Surface Phone pliable ressemblerait.

Techniquement, ce brevet décrit un appareil qui n’utilise pas deux écrans pliables, comme c’est le cas d’Andromeda, mais un seul panneau flexible. Cette idée n’est pas entièrement nouvelle et d’autres l’ont également explorée, mais pour l’instant, Microsoft en est encore au stade de la conception. Intitulé « Hinged Device », l’appareil utiliserait toujours une charnière, tout comme Andromeda, ce qui pourrait lui permettre de jouer le rôle d’un smartphone classique et d’une tablette plus grande lorsqu’il n’est pas plié.

Les dessins de Microsoft révèlent également en détail la complexité de la charnière qui permettrait à l’utilisateur de plier le périphérique. Ce qui semble être très clair à partir des images de Microsoft, c’est que la charnière de l’appareil est d’une importance capitale. Et c’est compréhensible, car la charnière d’un appareil pliable devra être sans faille en matière de conception, de fonctionnalité et de durabilité. Microsoft note que la charnière peut être utilisée dans une variété de périphériques, y compris les smartphones, les ordinateurs portables et les périphériques portables.

 

Le projet pourrait être finalisé l’année prochaine

L’écran pliable pourrait être placé de part et d’autre du dispositif comme l’explique le brevet. Ainsi, l’écran principal résiderait soit à l’extérieur de la structure pliée, soit à l’intérieur. Microsoft souhaite également réduire le stress sur l’écran pliable et la charnière et éviter les dommages. En outre, la société souhaite intégrer des composants derrière l’écran qui lui permettraient d’obtenir la même sensation tactile, même dans les zones où l’écran est censé se replier.

Une autre chose à considérer à propos de ce type d’appareils est l’autonomie. Le grand écran consommera sûrement beaucoup de jus, bien que des composants efficaces puissent le compenser.

Certes, il s’agit là d’une idée et non d’une garantie quant à l’intérêt de Microsoft pour Andromeda, mais il est clair que la société explore toutes sortes d’idées, y compris celle-ci qui pourrait nous rapprocher du facteur de forme du téléphone. Les dessins sont incroyablement détaillés, certainement beaucoup plus spécifiques que de nombreuses illustrations que vous découvririez habituellement dans une telle documentation.

Comme pour toute date de sortie possible, plus d’informations à cet égard sont attendues dans les prochains mois, car Andromeda pourrait obtenir le feu vert si cela se produit réellement, au cours de l’année prochaine.

Mots-clé : AndromedaMicrosoftSurface Phone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.