Fermer
Réseaux sociaux

Les cofondateurs d’Instagram démissionnent, amplifiant les doutes sur Facebook

Les co-fondateurs d'Instagram démissionnent, amplifiant les doutes sur Facebook

Comme si Facebook n’avait pas assez de maux de tête, en voici un nouveau. Kevin Systrom et Mike Krieger, le duo qui a créé et, jusqu’à présent, dirigé la merveille des réseaux sociaux qu’est Instagram, ont démissionné de Facebook, et quitteront la compagnie dans les prochaines semaines. En plus de remettre en question l’avenir de l’Instagram elle-même, elle remet en question la stabilité et la pérennité de cet autre géant des réseaux sociaux, Facebook.

« Mike et moi sommes reconnaissants depuis huit ans à Instagram et six ans avec l’équipe Facebook », a déclaré Systrom dans le communiqué, ajoutant qu’ils étaient « prêts pour notre prochain chapitre ». Il a déclaré que lui et Krieger « prévoient de prendre un peu de temps pour explorer à nouveau notre curiosité et notre créativité. Construire de nouvelles choses exige que nous prenions du recul, que nous comprenions ce qui nous inspire et qu’elles correspondent à ce dont le monde a besoin ; c’est ce que nous avons l’intention de faire ».

Instagram a bizarrement commencé plus comme un clone de Foursquare. Créé par Systrom comme une application d’enregistrement de lieu intitulée Burbn (peut-être un mauvais choix dans le nom), l’application a pris sa forme actuelle après que Systrom ait rencontré Krieger, lui-même un gros utilisateur de Burbn, en 2010.

L’impact d’Instagram à l’ère numérique est tout aussi important que Facebook et Twitter. Zuckerberg a certainement vu cela et dans un coup de génie des affaires, peut-être rare, a décidé d’acquérir Instagram plutôt que de construire son propre réseau concurrent.

Facebook, un navire en chute libre ?

Cela s’est avéré utile lorsque Snapchat était sur le point de détrôner Facebook dans le cœur des millénaires. Maintenant, Instagram reste en tête de liste, alors que le futur de Snapchat est fragile. Cependant, les choses pourraient bientôt tourner.

Le départ de Systrom et Krieger, respectivement PDG et directeur technique d’Instagram, laisse un vide au sein de l’entreprise. Cela soulèvera naturellement des questions sur l’avenir du service, en fonction de qui va diriger la plateforme sociale.

Plus important encore, cela met encore une fois Facebook sous le feu des projecteurs, mais de façon négative. Instagram est resté jusqu’à présent le seul rayon de soleil dans l’écosystème Facebook. Perdre encore plus de hauts dirigeants, après le départ du fondateur de WhatsApp, ne fait que renforcer l’image d’un Facebook en perte de vitesse, que les anciens alliés abandonnent rapidement.

Mots-clé : FacebookInstagram
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.