Fermer
Smartphones

Galaxy S10 : un capteur d’empreintes digitales à ultrasons ?

Galaxy S10 : un capteur d'empreintes digitales à ultrasons ?

Nous avons entendu plusieurs rumeurs suggérant que Samsung pourrait (enfin) inclure un capteur d’empreintes digitales dans ses futurs smartphones comme le Galaxy Note 9 et le Galaxy S10.

Mais, les récents commentaires des dirigeants de l’entreprise semblent suggérer que des avancées technologiques plus importantes et plus audacieuses pourraient se profiler à l’horizon.

Selon Ice Universe, le PDG de Samsung, Guo Minghao, et son directeur du mobile, DJ Koh, ont récemment révélé de juteuses informations sur le Galaxy S10 lors d’un évènement, rapportant aux participants que les empreintes digitales optiques ne seront pas utilisées dans le smartphone, car l’entreprise le considère comme une « mauvaise expérience utilisateur ».

Selon une publication sur le site de microblogging chinois Weibo, l’évènement aurait également inclus une discussion sur la possibilité d’un capteur d’empreintes digitales dans le Galaxy S10 (avec la gamme Galaxy A et Galaxy Note 10), qui utiliserait la technologie d’ultrasons pour détecter et mesurer des objets à proximité de l’appareil — déclenchant ainsi des ondes acoustiques de haute fréquence à travers le verre qui capture votre empreinte digitale sans crainte d’être obstrué par la saleté ou la graisse.

Trois modèles de Galaxy S10

En corrélant cette information avec de précédentes rumeurs rapportant qu’il pourrait y avoir trois smartphones Galaxy S10 publiés l’année prochaine, le blog poursuit en déclarant que la technologie de capteur d’empreintes digitales à ultrasons serait présentée dans les deux premiers modèles S10 — entendez par là les modèles les plus onéreux.

Honnêtement, je suis très intrigué par l’idée d’un capteur d’empreintes digitales à ultrasons. Samsung n’a pas souhaité répondre aux sollicitations à ce sujet, et nous devrons attendre avant d’en apprendre davantage à son sujet.

Mots-clé : Galaxy S10Samsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.