Fermer
Périphériques

Le démontage du MacBook Pro avec Touch Bar (2018) n’est pas surprenant

Le démontage du MacBook Pro avec Touch Bar (2018) n'est pas surprenant

Apple vient de lancer sa nouvelle gamme de MacBook Pro, et non sans controverse, en particulier autour du clavier. La génération mi-2018 propose des mises à niveau indispensables dans les entrailles de l’ordinateur portable, mais conserve presque tout le reste.

Mais, s’il s’agit d’une bonne nouvelle pour les réparations, car il n’y a rien de nouveau pour les techniciens, d’un autre côté, cela signifie également que le MacBook Pro conserve son faible score de réparabilité, ce qui ne devrait plus être une surprise pour personne. Et, comme nous allons le voir dans le démontage réalisé par l’équipe d’iFixit, le nouveau MacBook Pro 2018 n’a rien pour vous surprendre.

À l’extérieur, le MacBook Pro avec Touch Bar 2018 de 13 pouces est une copie analogue au MacBook Pro avec Touch Bar de 13 pouces lancé en 2017. Néanmoins, dans les entrailles de la bête il y a bien des changements bien qu’ils soient minimes. Le plus grand changement, littéralement et au sens figuré, est la batterie, maintenant avec six cellules au lieu de cinq, et sa capacité de 58.0 Wh, une hausse par rapport aux 49.2 Wh sur la batterie de l’année dernière.

Les batteries plus grandes ont forcé un changement dans la position des haut-parleurs, maintenant plus rectangulaires et plus étroits. Les batteries sont également plus lourdes mais, miraculeusement, le nouveau MacBook Pro conserve son poids annoncé. Encore plus intéressant, l’autonomie annoncée est également la même, notamment liée aux processeurs plus puissants qui compensant les gains apportés par la plus grande batterie.

Des touches moins bruyantes

L’autre changement “mineur” dans le nouveau MacBook Pro est probablement de “vieilles nouvelles” à ce jour. Apple a employé ce qui peut probablement être considéré comme une “bidouille” (pas forcément négativement) pour répondre aux plaintes concernant les claviers bruyants et les dommages dus à l’entrée de poussière. Leur solution ? Une couche de silicone sous la touche du clavier, bien sûr !

Dans l’ensemble, le nouveau MacBook Pro est structurellement le même que son prédécesseur. Malheureusement, cela signifie qu’il partage également la note de réparation d’iFixit de 1 sur 10, avec son trackpad facilement amovible comme seul moyen de récupérer une bonne note. Là encore, Apple n’a jamais été réputé pour offrir un périphérique facilement réparable par les tiers.

Mots-clé : AppleiFixitMacBook ProMacBook Pro 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.