Fermer
Mobile

Apple AirPower : le tapis de charge retardé jusqu’en septembre

Phil Schiller, senior vice president of worldwide marketing at Apple Inc., speaks about the AirPower charger during an event at the Steve Jobs Theater in Cupertino, California, U.S., on Tuesday, Sept. 12, 2017. Apple Inc. unveiled its most important new iPhone for years to take on growing competition from Samsung Electronics Co., Google and a host of Chinese smartphone makers. Photographer: David Paul Morris/Bloomberg

Le chargeur sans fil AirPower d’Apple pourrait être lancé en septembre 2018, selon les sources, après le défi consistant à faire en sorte que le bloc de chargement multi-appareil se soit avéré être un problème technique plus important que celui attendu par la firme de Cupertino.

Si l’accessoire a été annoncé aux côtés de l’iPhone X, l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus l’année dernière quand Apple a finalement adopté la recharge sans fil dans ses smartphones, ce dernier n’a pas encore vu le jour.

Cependant, contrairement aux chargeurs sans fil existant, AirPower devait être quelque chose de différent. Le chargeur de forme allongée serait capable de recharger simultanément la batterie de trois appareils, a déclaré Apple, comme un iPhone X, une Apple Watch, et les AirPods logés dans leur boîtier. Le chargement se ferait sans nécessiter un positionnement spécifique. En effet, il suffit de laisser tomber vos gadgets et le processus de chargement se déclenche.

Comme la plupart des stations de recharge sans fil ne traitent qu’un seul appareil à la fois, le système d’Apple — qui, selon l’entreprise, serait compatible avec la norme Qi largement adoptée dans l’industrie — est séduisant. Malheureusement, la nébuleuse promesse d’Apple d’un lancement en 2018 était moins bien accueillie. Effectivement, au milieu de l’année, la compagnie n’a pas encore parlé et mis en vente son AirPower.

Des obstacles techniques

Et, ce sont des obstacles techniques qui se sont révélés être plus importants qu’Apple avait initialement prévu, selon les sources de Bloomberg. Peut-être que le plus fondamental est la chaleur. Même les docks de recharge sans fil à un seul appareil peuvent avoir du mal à dissiper la chaleur dégagée par les effets secondaires : par exemple, les récents docks de recharge sans fil d’Apple ont inclus des ventilateurs pour contrer cet effet.

Dans le cas du AirPower, il y a encore davantage de chaleur impliquée avec davantage de bobines d’induction sous la surface. Leurs dispositions sont un mal de tête encore plus grand pour Apple. Comme une partie du charme du AirPower réside dans la flexibilité du placement des appareils, Apple a dû préparer son propre système de charge personnalisé avec plusieurs bobines pouvant fonctionner avec n’importe quel iPhone, Apple Watch ou AirPods.

Un lancement un an après son annonce…

Selon les initiés, l’objectif initial d’Apple était de vendre AirPower ce mois-ci. Cela a été repoussé à septembre 2018, soit environ un an après sa première annonce, et proche de l’annonce de la nouvelle gamme d’iPhone 2018. Les ingénieurs d’Apple sont apparemment en train de tester des versions plus récentes du AirPower au quotidien.

Il doit être parfait si les ambitions à plus long terme d’Apple pour la recharge sans fil doivent être réalisées proprement. Des sources affirment que, dès l’étape de la conception de l’iPhone X, Apple envisageait de supprimer entièrement le port Lightning du smartphone et de passer à la recharge sans fil. Le retrait du dernier port sur l’iPhone est toujours susceptible d’être le plan d’Apple. Avec les vitesses de chargement sans fil qui augmentent, le AirPower pourrait devenir la pièce maîtresse des futurs produits d’Apple. 

Mots-clé : AirPowerApple
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.